Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 juillet 2007

Le bébé ...et la boucle est bouclée...

fd78779b537e8d6afbcfc510f13c5f84.jpgVous n'êtes pas parent et vous pensez qu'un livre consacré au bébé vous tombera des mains ? Vous avez tort. Vous croyez, avec Beauvoir, qu'on "ne peut être intellectuelle et bonne mère", vous faites fausse route. Ce livre de Marie Darrieussecq est la preuve du contraire. L'universitaire et maman consacre la chair d'un très beau petit livre à son très jeune bébé, plus nourrisson pas encore enfant. Elle interroge ce qu'est une mère, ce qu'est un bébé, en donnant ses lettres de noblesse à un sujet absent de la littérature.

"Bébé disent les publicitaires, certaines puéricultrices, les psychologues de magazines, les manuels pour parents… L'absence d'article est comme certains tutoiements, un chantage à l'intimité et un mépris de la pensée… J'écris pour renouveler la langue, pour fourbir les mots comme on frotte des cuivres – le bébé, la mère : entendre un son plus clair." En deux cahiers, elle donne au bébé, une majuscule et un article, une coloration universelle et très particulière. En trois saisons, l'écriture et l'apprentissage de sa "fibre maternelle", deux plein temps difficilement conciliables, s'enrichissent mutuellement. Du malaise à l'amour, du dégoût à l'enthousiasme, le texte est à la fois suspendu aux caprices d'un petit être énigmatique et nourri d'une expérience incomparable. Les voix de la "jeune mère", de l'auteur, de l'information brute, de la protectrice exaspérée ou idolâtre, traversent ce court récit fragmenté, laissé au flux naturel de la pensée. Marie Darrieussecq nous livre ici une sorte d'album drôle, intime et cultivé, dont la justesse et la liberté de ton nous tendent les bras. Impossible d'y résister… --Claire Pardieu

Tiens moi j'ai résisté sur certains points...

Presque deux ans après la naissance de mon korrigan,après la lecture d'Un Miracle en équilibre de Lucia Etczebaria et d'Un Heureux évènement d'Eliette Abecassis,je me replonge dans un livre sur la maternité et plus particulièrement sur le bébé.

J'ai trouvé quelques passages très touchants ,ceux des premiers instants avec ce petit bout d'homme qu'on apprivoise ,qu'on soigne,qu'on caline,qu'on hume,qu'on respire,qu'on colle contre sa peau et qu'on allaite en échange d'un sourire repu...

La preuve en image...

d829f1bfbf91b3bf154d27768bdfc53e.jpg

Et puis à la manière d'Eliette Abécassis ,elle évoque également le trouble engendré par l'apparition de ce nouveau-né au sein du couple,dans la maison mais aussi dans la vie de femme...loin du récit édulcoré ,elle évoque les nuits sans sommeil,les luttes pour ingurgiter le plat de maman  au profit du petit pot industriel ,les incertitudes et la culpabilité propres à chaque maman...des poncifs? oui mais  très joliment suggérés parfois et sans mièvreries...

Cependant la plume de Darieussecq n'est pas sans rappeler celle de Claire Castillon  lorsqu'elle s'attarde sur les attributs de son petit garçon et le désir qu'ils engendrent.J'avoue que là ,j'ai sauté quelques lignes...un peu dérangeant sans doute pour la maman d'un petit garçon d'évoquer en ces termes une relation interdite.

Lire ce livre deux ans après la naissance de mon fils,au moment où je m'apprête à le confier  et à rompre ponctuellement notre osmose pour faire dès septembre l'école en pyjama (Mirontaine est prof au cned...)semble permettre de tourner la page et de"boucler la boucle" (et la bouche fallacieuse de Marie en refermant ce livre...)de ce maternage intensif  si apprécié ces vingt-quatre derniers mois...

Commentaires

Tu sais combien je t'envie... Tu me donnes du courage pour continuer à me battre. Peut-être qu'un jour tu me prêteras ce livre, qui sait?

Écrit par : Naniela | vendredi, 27 juillet 2007

Celui-ci m'a été prêté pour un club lecture,mais j'ai tout un rayon de ma bibliothèque sur le même thème que je garde précieusement pour toi...

Écrit par : mirontaine | samedi, 28 juillet 2007

j'ai lu le livre d'Abecassis, celui d'Extebarria je l'ai offert il y a peu et celui de Darrieussecq il me tente? Pour Claire Castilon j'avais lu Pourquoi tu m'aimes pas que j'avais trouvé dur. Peut-être pour un prochain bébé :-)

Écrit par : mammig | samedi, 28 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.