Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 octobre 2007

Ma rencontre avec Claudel

ca45fc7ba554124192ae62d19e878513.jpgLa Petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

Présentation de l’éditeur
Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang Diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés.
Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille. Philippe Claudel accompagne ses personnages avec respect et délicatesse. Il célèbre les thèmes universels de l’amitié et de la compassion. Ce roman possède la grâce et la limpidité des grands classiques.

Biographie de l'auteur
Philippe Claudel est né en 1962. Son roman Les âmes grises (prix Renaudot 2003, Grand prix littéraire des lectrices de Elle en 2004, consacré meilleur livre de l'année 2003 par le magazine Lire) a été traduit dans vingt-deux pays.
Je ne connaissais cet auteur que de nom,je n'ai pas lu Les Ames grises ni vu le film.C'est avec un regard neuf que je découvrais cet auteur.Le thème de l'exil m'est cher,ce rapport du vieil homme à l'enfant est très dense ,c'est un roman très tendre,très délicat.J'aime le style de Claudel,il a une vraie plume..."la grâce et la limpidité des grands classiques" en effet.
Merci à Naniela de m'avoir prêté ce livre.

Commentaires

J'aime beaucoup Claudel ! Beaucoup !

Écrit par : Bellesahi | dimanche, 14 octobre 2007

Je ne sais pas pourquoi c'est écrit si petit!!!n'arrive pas à rectifier donc sortez vos mirettes!!!désolée...

Écrit par : mirontaine | dimanche, 14 octobre 2007

Je l'ai découvert lors du premier swap et je l'ai dévoré, tellement touchée par ce petit homme si fragile et si attentif à sa petite fille.

Tu me manques

Écrit par : Elodie | dimanche, 14 octobre 2007

Elodie,merci pour ton passage...j'ai aimé cet auteur et la fin de ce livre inattendue...
Fais moi signe lorsque je peux t'appeler ;)

Écrit par : mirontaine | lundi, 15 octobre 2007

un magnifique livre qui m'a bouleversée. Il faut maintenant lire le Café de l'excelsior pour commencer; Tu sais je l'ai rencontré en vrai il ya 2 semaines. :-))

Écrit par : mammig | lundi, 15 octobre 2007

Contente qu'il t'ait plu...

Écrit par : Naniela | mercredi, 24 octobre 2007

joli blog que je viens de découvrir !!! ce livre me tente et votre commentaire confirme cette envie

Écrit par : rennette | vendredi, 26 octobre 2007

Bienvenue rennette!!!et merci...
J'ai trouvé chez toi de-ci de-là de chouettes idées de lecture!!!

Écrit par : mirontaine | samedi, 27 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.