Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 novembre 2007

Petite brocante intime de Delerm,Convard,Chaboud et alii

3172ae310626bb04b3e5bb753e65e563.jpg"Au détour d'une brocante ou dans un coin de grenier,nous sommes tous tombés en arrêt un jour ou l'autre devant l'un de ces objets anodins qui,pour quelque raison étrange,font partie de notre mémoire.Un nain de jardin,une poupée de coquillages,un pliant de camping,des osselets ou la trompe en forme de corne de vache qu'on trimballait partout,en se prenant pour un aventurier...

Un soir lors d'un dîner,nos huit auteurs,qui sont également huit amis,s'amusent à évoquer les objets de leur jeunesse.Ainsi est né le projet de cette petite brocante intime,chacun racontant l'histoire de ses objets préférés,objets sans importance,ridicules ou émouvants."

Ce livre est un petit bijou...Voici un extrait où Didier Convard évoque le papier buvard...

J'ai conservé de mon enfance quelques images douloureuses.Des petits riens qui crissent encore dans ma mémoire quand l'esprit se fait nostalgique.Dans ces souvenirs fragiles,un plaisir étrange se mêle à des sentiments disparates dans lesquels je me complais,cherchant à travers d'insignifiantes douleurs le gamin timide et maladroit que j'étais.(...)

Le seul espoir qui me restait,le réconfort,la consolation,c'était mon buvard...

Ce buvard rose et moelleux absorbait mes erreurs,mes ratures,mes maladresses,s'étiolant,se noircissant et s'effilochant au long des heures d'écriture.(...)

Douillet,tendre et bariolé,mon buvard était un tapis volant.

Il vole encore parfois dans ma mémoire.(...)Usé et sali,ses coins déchirés,sa couleur rose passée,il m'apparaît dans ces soirs d'automne un peu tristes,quand un gamin qui me ressemble ouvre la trappe de mon grenier à souvenirs et passe sa tête pour regarder ce que l'on devient avec le temps"

Didier Convard.

 

Commentaires

Je l'ai vu chez France Loisirs et il me tente celui-là.

Écrit par : Naniela | mercredi, 21 novembre 2007

j'adore les brocantes et les objets incongrus dont on a soudain un besoin irépressible de devenir propriétaire. Je note ce livre :-)

Écrit par : mammig | jeudi, 22 novembre 2007

C'est tellement vrai

Écrit par : Elodie | jeudi, 29 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.