Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 novembre 2007

Grâce et dénuement d'Alice Ferney

a06781bdf318957338fd00281e3cc0b7.jpgLa quatrième de couverture:

"Eux,c'est une famille de gitans installés illégalement sur un terrain vague de la banlieue parisienne,ils n'ont rien d'autre que "leur caravane et leur sang".Elle,c'est une bibliothécaire douce et généreuse,une "gadjé",qui a l'amour des livres.

Le roman raconte leur rencontre inattendue,lorsque la jeune femme décide d'initier les enfants du camp au plaisir de la lecture."

Ce livre est l'histoire d'une belle rencontre entre deux mondes différents et qui ont pour habitude de s'ignorer.Leur entremêlement est surprenant et agréable à découvrir.On apprend à mieux connaître le monde des Gitans,leurs us et coutumes,leurs propres codes...on s'interesse aux enfants porteurs d'avenir et à celle qui va leur ouvrir la porte de la culture ,Esther,grâce à la lecture.

La beauté des lettres et des livres face au "peuple du long chemin",le peuple Rom dans sa misère quotidienne.Les personnages sont attachants ,Angeline notamment "la vieille "du camp.Pas de poncifs ,juste une belle plume pour nous conter cette rencontre.Je ne connaissais Alice Ferney que de nom,j'ai aimé ce livre et j'ai envie de connaître sa bibliographie .

En lisant ce livre,je me suis souvenue du film de Mike Newell Le cheval venu de la mer

6dbbd32529f9e767efcc7c873dcc8e8f.jpgAutrefois nomade, Papa Reilly (Gabriel Byrne) était même considéré comme le roi des Bohémiens irlandais. Mais tout a changé le jour où son épouse est morte en donnant naissance à leur second enfant. Depuis, il s’est fixé dans la banlieue pauvre de Dublin où il tente d’élever ses enfants en noyant son chagrin dans l’alcool. Un jour, Grand-père Reilly vient en roulotte leur rendre visite, accompagné d’un cheval blanc. Il prétend que l’animal est sorti de la mer, et qu’il est enchanté…

Le Cheval venu de la mer (Into The West) est né de l’enthousiasme combiné de plusieurs artistes talentueux : le réalisateur anglais Mike Newell (on lui doit Quatre mariages et un enterrement ou Donnie Brasco), l’Irlandais Jim Sheridan (lui même cinéaste de My Left Foot et Au nom du père), auteur ici d’un scénario adapté du roman de Michael Pearce, et de l’acteur irlandais Gabriel Byrne, impliqué dès le début du projet en tant que producteur et interprète principal. Tourné en décors naturels à Dublin et dans les contrées sauvages de l’Ouest de l’Irlande, ce film magnifique a la particularité de juxtaposer une réalité sociale extrêmement dure et la magie des contes de fées. Le Cheval venu de la mer évoque également la culture méconnue des Bohémiens irlandais, leurs traditions et leurs légendes. La distribution est exceptionnelle : Gabriel Byrne est entouré d’Ellen Barkin, son épouse à l’époque, de Colm Meany et Brendan Gleeson, et de jeunes comédiens épatants comme Ciaran Fitzgerald et Ruaidhri Conroy. Cette histoire universelle et émouvante s’adresse à toutes les générations.

 

 

Les commentaires sont fermés.