Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 juillet 2008

Escapade parisienne

Juillet 2008 003.JPG
Juillet 2008 008.JPG
Juillet 2008 005.JPG
Juillet 2008 002.JPG
Quelques bouquinistes quartier Saint-Michel...des pages et des pages frôlées et emportées...

Bobin encore et toujours...

6a00e398ac33fa000200e398b828200001-500pi.jpg"Ce que j'appelle le printemps brise ce cercle-là,comme tous les autres.

Cela peut surgir au plus noir de l'année.

C'est même une de ses caractéristiques:quelque chose qui peut venir à tout moment pour interrompre,briser... et au bout du compte ,délivrer."

L'Equilibriste Christian Bobin.

"J'écris dans l'espérance de découvrir quelques phrases,juste quelques phrases,seulement quelques phrases qui soient assez claires et honnêtes pour briller autant qu'une petite feuille d'arbre vernie par la lumière et brossée par le vent."

La Présence pure Christian Bobin.

Ker Violette de Karine Fougeray

51KyCAQFu5L__SS500_.jpgClara ,trente-six ans,cherche son cheval.Elle arrive dans un bistrot breton ,réclame un kir dans une bolée  sous l'oeil intrigué et amusé de Félix,marin pêcheur et peintre de rascasses.

Le "je " est multiple dans ce roman,tour à tour la voix de Clara,Violette,Félix mais aussi le cheval.

Clara est beaucoup plus fragile qu'elle n'y paraît,sa quête beaucoup plus symbolique que nous le croyons.

La relation de la femme et son cheval,les paysages d'Irlande,la fragilité  des personnages nous offrent un moment très agréable de lecture jusqu'à l'apothéose finale du dernier chapitre.Cette fin est magnifique tant au plan narratif que stylistique.

Le passage de la cassette d'Elmer Food Beat m'a beaucoup amusée!

Un très beau roman dans la veine d'Anna Gavalda que j'offre à une amie qui m'est chère.

jeudi, 10 juillet 2008

Un Jardin dans les Appalaches de Barbara Kingsolver.

51VrLtvnCTL__SS500_.jpgVoilà je viens de refermer ce livre très intéressant.Je ne connaissais pas Barbara Kingsolver,je n'avais encore rien lu de cet auteur.C'est grâce au club de lecture des bloggueuses que je me suis intéressée à ses écrits ,depuis j'ai envie de tout lire!

Le thème du livre c'est le récit autobiographique de l'auteur qui décide de s'installer en famille dans une ferme des Appalaches et de se nourrir des aliments qu'ils produisent.Ce récit est ponctué d'articles très intéressants de Steven L. Hopp(son mari) sur les périls que court la planète,sur la mouvement slow-food,sur les locavores.Camille la fille termine chaque chapitre  en nous rappelant les légumes saisonniers et les recettes possibles à chaque période de l'année avec ce que la terre nous offre localement.

Ce livre nous rappelle avec humour et gourmandise (avec quelques propos de politique économique mais très habilement et explicitement formulés ) qu'il est possible de bien manger sans artifices en mettant dans nos assiettes la nourriture produite sous nos pieds.

J'ai beaucoup aimé cette première découverte avec Kingsolver puisque je suis moi-même très attentive au contenu de mon assiette.Je réalise depuis peu une éviction du gluten et de la caséïne  pour des raisons médicales et je redécouvre une cuisine saine et inventive.Elle me rappelle celle de ma nonna sicilienne basée sur les légumes et les produits frais.

Voilà ce livre est un coup de coeur pour moi,je me suis empressée d'emprunter à la médiathèque Un Eté prodigue afin de poursuivre ma découverte de Kingsolver.

Quelques passages:

L'allongement de la durée de vie dans les rayons tend aussi à réduire le goût.Aussi étrange que cela puisse paraître,nous avons accepté un échange en ces termes:"Procure-moi tous les légumes en toute saison même s'ils n'ont que le goût de laur réplique en carton-pâte."

"Pour nous cuisiner est une véritable distraction.Quand j'ai le cafard,je vais dans la cuisine.Je feuillette les pages de mes livres de recettes favoris,en me réjouissant à la perspective du joyeux tintamarre d'un repas familial.Tout ce qui sort du sol et a trait à la nourriture stabilise mon âme."

 

 

Je vous recommande aussi comme en écho à ce livre un petit document aux éditions Jouvence pour apprendre à s'alimenter avec les fruits et les légumes de saison.

K0738.jpg

mardi, 08 juillet 2008

La sophrologie du chat.

Juillet 2008 001.JPGPendant que je m'adonne à des séances de sophrologie et de massages japonais ,mademoiselle Barbotine semble pouvoir s'en passer!

J'avance doucement dans ma lecture pourtant le roman de Kingsolver est passionnant.