Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 septembre 2008

PIF,PAF,POUM!!!

septembre 2008 011.JPGseptembre 2008 012.JPG

Qu'est-ce-qui se cache dans ces petits paquets?

La balade du Dimanche

septembre 2008 014.JPG
Petit korrigan est passionné par les chevaux.Le gros méchant rhume s'étant échappé,nous sommes allés au Centre équestre.
septembre 2008 009.JPG
Il peut passer des heures à regarder les chevaux...
septembre 2008 019.JPG
Le petit korrigan qui murmure à l'oreille des chevaux...
septembre 2008 034.JPG

vendredi, 26 septembre 2008

L'automne chez Mirontaine...

septembre 2008 012.JPG
septembre 2008 014.JPG
septembre 2008 011.JPG

Ses premiers cahiers...

septembre 2008 002.JPG
septembre 2008 001.JPG
Sortie des classes à 11H25,un petit korrigan s'écrie:"Regarde maman c'est mon nouveau cahier!!!septembre 2008 002.JPGJ'ai passé une bonne matinée à l'école!"septembre 2008 003.JPG

dimanche, 21 septembre 2008

Haruki Murakami

415C6SRJW1L__SL500_AA240_.jpgVoici le livre choisi ce mois-ci pour le Club de lecture de la blogosphère animé par Sylire et Lisa.

Je m'excuse pour le retard.

Quatrième de couverture:

Hajime a connu pour la première fois l'amour en compagnie de la douce Shimamoto-San.Séparés par la vie,il n'a poutant jamais oublié.Aujourd'hui,à l'aube de la quarantaine,Hajime est devenu un homme ordinaire et s'est construit une vie agréable entre sa famille et un métier qui lui plaît.Ce fragile équilibre résistera-t-il à ses retrouvailles avec Shimamoto-San?

Mes impressions de lecture:

C'est un beau roman,j'aime beaucoup l'univers de cette histoire.J'apprécie tout particulièrement le point de vue masculin d'Hajime sur ses premiers émois sentimentaux.

On savoure comme lui chacune de ses retrouvailles avec Shimamoto-San.On aimerait percer le mystère de cette jeune femme,de cet amour qu'elle rend impossible.Les questionnements sur cette relation sont multiples.

J'aime beaucoup le style de l'auteur et la traduction proposée par Corinne Atlan n'enlève rien au charme poétique de cet écrivain japonais.

La dernière scène des retrouvailles entre Hajime et Shimamoto-San est d'une troublante énergie et sensualité.L'écriture de l'acte amoureux n'a rien de vulgaire chez l'auteur .

J'aurais aimé en connaître davantage sur le personnage de Shimamoto-San mais ce mystère donne à l'oeuvre toute sa beauté ,sa sensualité et sa poésie.

J'aimerais poursuivre ma découverte de cet auteur ,peut-être avec le titre Kafka sur le rivage.

Je tenais à remercier le Club de lecture de la blogosphère pour ce choix.J'aime découvrir de nouveaux auteurs ,des choix littéraires qui ne sont pas forcément les miens lorsque je me rends en librairie;c'est la raison pour laquelle j'apprécie les échanges et les découvertes engendrés par ce club de lecture .

samedi, 20 septembre 2008

Julien...


 

En boucle dans la maison...De jolis textes pour ce nouvel album.

Plus beaucoup de temps pour blogguer ces jours-ci,un petit korrigan qui rapporte de l'école des vilains microbes,des copies qui remplissent ma boîte aux lettres,de nouvelles activités au sein de ma commune(conteuse pour les enfants),peu de temps pour lire mais rêvasser ...oui encore...et toujours.

Dans le Nord ,Mirontaine ressort déjà ses  jupes en laine...

 

dimanche, 07 septembre 2008

Ma rentrée

avril 2008 021.JPGLes premières copies sont arrivées cette semaine ,accompagnées des enregistrements vocaux.

Elles viennent du monde entier!

Je retrouve avec plaisir certains enfants qui suivent le calendrier de l'hémisphère sud et reçois les lettres de présentation des nouveaux inscrits.

Des horizons très différents:des enfants déscolarisés pour des raisons de santé,par choix des parents ou éloignement géographique de l'école,des enfants d'expatriés et puis ceux de l'institut des enfants sourds de Casablanca.

Et puis ceux rencontrés cet été à la Rochelle lors d'une halte dans leur voyage autour du monde.Le papa présentait son livre sur le marché artisanal du port.Une très jolie rencontre.

Une chouette année scolaire en perspective!

"Madame M. ,grâce à vous j'adore lire Ponti mais à Belgrade,à l'école de l'ambassade je ne trouve pas tous ses livres...Vous pouvez m'aider?"

"Madame M,je vous joins des photos d'une fête locale en Indonésie..."

"Madame M, je suis content de vous retrouver,je travaille dans le camping-car,demain nous prenons la route vers l'Inde..."

J'aime plus que tout mon si joli métier même si la vilaine orpheline m'empêche de l'exercer en classe.Peu importe...cette année sera très enrichissante encore.