ChocolaT2

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Chute du British Museum de David Lodge

Lodge.jpg
J'ai reçu ce livre de la part de Lisa dans le cadre du Swap London avec joie car je l'avais moi-même choisi pour ma swappée Maijo.J'aime beaucoup les romans de David Lodge et je me souviens d'une anecdote particulière qui remonte à quelques années déjà.J'étais alors étudiante en lettres modernes et pour financer mes achats de livres,j'exerçais le job de surveillante dans un lycée.Le samedi matin,je surveillais les devoirs des terminales.Une fois le sujet distribué,je me suis plongée dans le roman Un Tout petit monde.J'étais tellement emportée par le style de l'auteur et son ironie que j'en oubliais mes élèves!Aussi quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris les classeurs de cours ouverts sur la table...au bout de deux heures!Je n'avais pas relevé le nez ou alors si peu que les élèves en ont bien profité!
La Chute du British Museum développe deux thèmes:l'un moral et religieux(les enseignements catholiques sur le contrôle des naissances) ,l'autre littéraire(l'ironie  sur la névrose du chercheur littéraire).
Nous suivons les aventures d'Adam Appleby,jeune étudiant chercheur catholique,marié,pauvre,tenaillé par l'inquiétude que sa femme puisse tomber enceinte une quatrième fois.
L'auteur  nous raconte ses aventures picaresques sur une journée mêlant tour à tour la parodie,le pastiche et l'allusion.
J'ai beaucoup aimé le passage des rêveries d'Adam,ses idées fantasques,ses hallucinations motivées par son anxiété chronique.
C'est un chouette roman qui même dans une période difficile a réussi à me faire rire!
Je retiens l'épisode du chiffon mouillé dans l'ascenceur qui rappelle le roman de William Golding Chute libre,les rêveries d'Adam dans les embouteillages qui rappellent celles de Mrs Dalloway de Virginia Woolf mais aussi la bureaucratie vue par Kafka dans le passage du renouvellement de sa carte.
Ce roman est truffé d'allusions (Conrad,Hemingway,DH Lawrence...),il est difficile pour le lecteur français de toutes les relever à la première lecture .
Merci beaucoup à Lisa pour ce choix,j'espère que Maijo appréciera tout autant ce livre que moi.

Commentaires

  • Un très chouette livre qui m'avait beaucoup faire rire moi aussi (y'a pas une histoire de culotte ?) !

  • Effectivement Ys,il y a bien une histoire de culotte,celle portée par Adam toute la journée!

  • Lisant ton billet et ayant lu aussi "Un tout petit monde", je ne vais certainement pas résister à celui-ci. Tout à fait autre chose mais que ton chien et ton chat sont beaux... :)

  • J'ai lu ce livre mais hélas sans avoir vu toutes ces références... Il faudrait le relire. On y retrouve donc le thème des naissances non prévues comme dans How far can you go ?(je n'ai plus le titre français)
    Un bon Lodge , comme d'habitude dirait-on !

  • Tu as été plus rapide que moi! Tu me motives à me plonger dedans!

  • va falloir que je fasse un tour à la médiathèque moi...

  • J'ai beaucoup aimé aussi. Sans y avoir vu les références hélas. Mais ça n'empêche pas de passer un très bon moment. Il y a une des phrases de la littérature qui m'a le plus marqué: la vie c'est le contraire de la littérature car on y fait peu l'amour mais beaucoup d'enfants ou quelque chose du genre.

  • S'il est plein de références, ilme le faut!! De plus, David Lodge est un auteur que je veux découvrir depuis un moment.

  • C'est un bon livre avec des événements comiques mais je n'ai pas toujours ri. Un peu trop d'aventures à mon goût.

Les commentaires sont fermés.