Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En passant...

gitans.jpg
(Le temps des gitans ,opéra d'après l'oeuvre de Kusturica)
Pour le premier mai,on décide de s'aérer, on prend la route vers Lille. Direction le zoo et puis juste à côté la foire...Quelques tours et au détour d'un manège, je t'aperçois...Toi l'enfant que j'accompagne, toi le forain. Celui qui progresse, celui  qui m'émeut dans ses copies. Je t'observe discrètement, j'essaie de comprendre encore mieux ton quotidien. Tes journées sont rythmées par la construction des manèges, leur réparation, la joie que tu offres aux  enfants de ton âge tandis que toi tu travailles, ta caravane, la joie dans ton camp, ton sourire malicieux...
Je comprends la distance entre ton monde et celui que l'on t'impose, j'admire ta  liberté et ton courage .
Je repense au livre d'Alice Ferney  Grâce et dénuement.
Depuis ma chambre bleue, les yeux rivés sur tes copies, je n'oublie pas ton monde à toi,celui que tu offres à ta "maîtresse gadjo".Je suis si fière de toi.
Bonne route...

Découvrez Raphaël!

Commentaires

  • Quel magnfique hommage... quelle bienveillance... Ils en ont de la chance tes élèves "du bout de notre monde" d'avoir une maîtresse comme toi...
    Bizzz

  • C'est beau ce que tu écris!
    Et tu ne lui as pas parlé?

  • très très touchant !!!

  • Une grande émotion à la lecture de ce billet. Merci, cela me réconforte et me fait oublier les propos durs écrits par mon IEN sur mon rapport d'inspection. Comme ces gens-là sont loin des réalités des classes et comme ils sont petits et mesquins avec leur manie de tout mettre dans des cases!

  • Un moment que tu ne donnes pas de nouvelles.....
    J'espère que tout va bien !
    Je t'embrasse fort !

  • quel jolie presence de l'un à l'autre....

Les commentaires sont fermés.