Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 mai 2009

La Dame blanche Christian Bobin

Bobin 001.JPG
Lire La dame blanche c'est découvrir l'âme en exil de cette poétesse américaine du 19 ème siècle. Christian Bobin se fait le double silencieux de la poétesse et nous propose une biographie tout en délicatesse. J'admire son esthétique de la brièveté, comme celle de la poésie d'Emily, tout en quatrains. Une parenté d'âmes semble relier Bobin et Dickinson. La pensée de l'un épouse la blancheur éclatante de l'autre.
Blanche et silencieuse, absorbée tout entière par ses passions jardinières et poétiques, Emily Dickinson ne sort jamais de son bourg d'Amherst dans le Massachussets. Elle écrit en silence des poèmes qui ne seront jamais publiés de son vivant. Elle vit en recluse, porte du blanc depuis la disparition de son père Edouard, entourée par sa mère meurtrie par les désillusions et Austin son frère tant aimé. On retrouve son double faible et sensible en la personne de son neveu Gilbert.
Christian Bobin se fait "orfèvre des mots" pour évoquer "la secrétaire des anges", "la sainte du banal".
Ce texte est magnifique.
Je relis en parallèle les quatrains d'Emily Dickinson...
"La poésie peut être une affaire vitale, l'apothéose de toutes lucidités, l'arrachement du bandeau que la vie met sur les yeux des vivants pour qu'ils n' aient pas trop peur à cet instant dernier qu'est chaque instant passant."
Christian Bobin.

Commentaires

Une belle insitation à la lecture que ton article... je ne connais pas du tout il faut bien que j'avoue... :)

Écrit par : herisson08 | mardi, 19 mai 2009

J'aime ce qu'écrit cet auteur et compte bien, un de ces jours, découvrir ce que renferme ce très beau livre...Bonne journée Mirontaine !

Écrit par : Florinette | mercredi, 20 mai 2009

Merci de remettre à la une ce bel ouvrage....couplé avec un recueil de poèmes de Melle Dickinson (que j'ai découverte grâce au roman de Bobin!)!!
Bon we prolongé Mirontaine!

Écrit par : katell | mercredi, 20 mai 2009

Je viens de découvrir votre blog avec un plaisir immense d'amoureuse de livres... Et que dire d'Emily Dickinson, j'adore son style, ses poèmes aussi fort que Walt Whitman à mon goût. Je vais vite mettre votre blog dans mes liens !!!! J'adore.

Écrit par : Natur-Elle | lundi, 23 novembre 2009

Bienvenue et merci beaucoup Natur'Elle! Je vais m'intéresser de plus près à l'auteur que tu cites. ^_^.

Écrit par : Mirontaine | lundi, 23 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.