Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Si c'est un homme de Primo Levi

levi 003.jpg
(Double page issue du livre Paroles d'étoiles de Guéno et Pecnard)
Lire Primo Levi Si c'est un homme a rappelé à ma mémoire mon épreuve du baccalauréat littéraire en 1993 sur le devoir de mémoire. On sait d'avance que la lecture sera difficile car ce livre relève de  "la littérature concentrationnaire". Le récit se présente comme un récit autobiographique d'un rescapé des camps nazis. L'auteur raconte son arrestation, sa déportation et sa vie dans le camp d' Auschwitz de Décembre 1943 à Janvier 1945.
Ce livre est un témoignage poignant d'un déporté parmi d'autres déportés. Primo Levi est victime mais aussi observateur et livre une description du Lager et de ses conditions de vie.
Si c'est un homme offre une réflexion sur la souffrance  et sur la fraternité. Le Lager est un miroir de la société humaine. Le détenu est non seulement un homme déshumanisé mais aussi un homme mis à nu. Les portraits des autres hommes portent à la lumière la force de survivre  au quotidien du camp, en passant du mépris à la reconnaissance de l'autre.
J'ai beaucoup aimé la beauté du chapitre où le narrateur entreprend de réciter à Jean un passage de La Divine Comédie de Dante et, au moment même où il récite les vers en italien, il prend conscience du pouvoir de la poésie. Le poème écrit par Dante au XIV ème siècle se fait l'écho de la souffrance des hommes du Lager et la force d'Ulysse est comparable à leur détermination.
C'est un livre au sujet sombre,où le narrateur témoigne admirablement de la vision manichéenne de l'avenir à l'époque ( l'Appendice est riche d'enseignements) mais source d'une grande réflexion sur cette période de l'histoire.
"Pendant quelques heures, nous pouvions être malheureux à la manière des hommes libres."
Livre traduit de l'italien par Martine Schruoffeneger, lu dans le cadre de mon Défi de littérature italienne et pour le Blogoclub de lecture organisé par Sylire et Lisa.
bannière 3.jpg
 

Commentaires

  • Je n'ai pas eu le temps de le lire mais je ne l'oublie pas !! Je t'envoie plein de bisous !

  • Plein de bisous à toi aussi! Il faut choisir un bon moment pour le lire car le récit est très poignant ;)

  • Quel monde infernal Primo Levi décrit là et l'évocation de l'Enfer de Dante est tout à fait appropriée!

  • Oui j'ai lu ce passage avec beaucoup d'émotion ;).

  • Un livre qu'on n'oublie pas et qu'il faut faire découvrir à ceux qui ne le connaissent pas. Je le propose chaque année à mes élèves. Par contre, je découvre "Paroles d'étoiles"

  • C'est un beau partage avec les élèves...moi je n'ai plus mes grand-parents pour m'évoquer cette période de l'histoire alors la parole de Levi est importante. Paroles d'étoiles est un très beau libre sur les enfants juifs.

  • Tout le temps, dans les témoignages, les récits, les documentaires, les rescapés font référence à la "Divine comédie" de Dante, au point que j'ai lu ce très (très) long poème adolescente et que j'ai compris leur comparaison ... Dans tous les cas, "Si c'est un homme" reste un documentaire de base essentiel pour qui veut approcher la notion d'univers concentrationnaire ! Une lecture marquante ...

  • Tu me donnes envie de relire le poème dans son intégralité. Bises Nanne.

  • Je vois beaucoup de monde le lire sur la blogosphère, je crois que je vais m'y mettre aussi il m'attire de plus en plus ce livre ^^
    Bravo pour le blog, bonne soirée !!

  • Bienvenue Latite et merci!

  • J'avais beaucoup aimé l'étude de cette guerre, autant en histoire qu'en littérature.
    On peut être dérangé par la narration de Primo Levi, qui est à la base un scientifique et ne met aucune émotion dans son récit, il se contente de décrire ce qu'il vit et ce qu'il voit.
    Après être sorti de cet enfer, il a donné des conférences, il a pris très à coeur ce "devoir de mémoire"... Malheureusement, être sorti alors que d'autres n'avaient pas survécus fut trop difficile pour lui, malgré les années, et il a mis fin à sa vie :(

  • Le propos de Primo Levi se veut très neutre en effet, le récit semble très objectif...j'ai beaucoup aimé.Il semble impartial vis à vis des nazis...

  • un récit très fort et empreint de dignité. Moi aussi, j'ai été sensible à la récitation des passages de "L'enfer" de Dante. Un récit qui ne s'oublie pas de si tôt!

  • Une lecture marquante que je reculais depuis un certain temps.;)

  • J'ai l'ai lu il y a longtemps, ainsi que "la trêve" qui raconte la suite. Je découvre qu'il y a une version illustrée de "paroles d'étoiles", je l'ai en version Librio, toute simple.

  • Je vais lire La Trêve je pense... La version illustrée est très belle, riche et bien documentée. Je ferai un billet à l'occasion.

  • Un témoignage qui n'est pas facile à lire, mais que je me devais de lire. Je suis contente qu'il ait été choisi par le blogoclub car j'en repoussais toujours la lecture.

  • J'avais la même attitude que toi ;)

  • Un beau livre, et finalement Levi a utilisé le ton qu'il fallait, c'est plus puisant (mais c'est mon impression personnelle, hein?). Je te recommande aussi La trêve (comme Aifelle)

  • Je note! J'ai très envie de découvrir cet autre livre de Primo Levi.

  • J'ai lu ce livre il y a déjà longtemps.Je l'avais trouvé difficile, mais je relis souvent le poème si beau.

  • Il est très beau ce poème et rempli d'échos pour tout à chacun.Bises.

  • Une lecture magnifique, j'ai vraiment envie de lire la suite La trêve.

  • Tout comme toi Ori ;)

  • tu commences l'année très fort! une lecture qui m'a marquée aussi, j'en ai la chair de poule rien qu'en y repensant.

    et ... excellente année à toi Mirontaine !
    bises

  • Bonne année Violette. J'ai eu quelques difficultés à programmer cette lecture pour le début d'année mais le Blogoclub m'a permis de me plonger dans cette lecture que je différais depuis un certain temps.:)

  • Je l'ai lu il y a quleques années et comme tous les témoignages sur la déportation c'est assez difficile à lire. Je n'ai pas eu envie de le relire pendant mes vacances même pour une leccture commune.

  • Je comprend Emilie, j'ai eu quelques hésitations aussi pour les mêmes raisons. ;)

  • Un joli billet pour un livre indispensable.
    Je le propose aux bons lecteurs tous les ans.

  • C'est un livre à conseiller en effet!

  • Livre poignant, je suis dans ma phase 2nde Guerre Mondiale dans mes lectures historiques, je suis bouleversée très régulièrement.

  • Livre poignant, je suis dans ma phase 2nde Guerre Mondiale dans mes lectures historiques, je suis bouleversée très régulièrement.

  • J'ai pensé à toi en le lisant car je te sais passionnée par l'histoire.

  • Un livre essentiel que je me félicite d'avoir enfin lu après avoir tant hésité par crainte de le trouver trop dur.

  • Beaucoup d'hésitation pour moi aussi, j'obseravais souvent la couverture...merci de l'avoir mis à l'honneur grâce au Blogoclub!

  • Il faudra qu'un jour je lise ce livre...Bonne semaine Mirontaine !

  • Tu l'apprécieras je pense car son témoignage nous apprend beaucoup. Bonne semaine à toi aussi Florinette.

  • Une vocation même, je pense me remettre sur ma thèse ou à défaut, commencer un nouveau master par correspondance.

  • Dire que j'ai zappé cette lecture...... la honte!

  • Il n'est jamais trop tard Marie ;)

  • Sans le blogoclub je n'aurais pas eu le courage de me plonger dans cette lecture et j'aurais raté un beau témoignage...

  • Effectivement, je fais le même constat que toi.

  • celui-ci n'est pas pour moi, à l'évidence

  • Tu n'aimes pas lire des témoignages sur cette époque de l'histoire?

Les commentaires sont fermés.