Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 janvier 2010

Pinocchio de Carlo Collodi

pinocchio.jpg
Je suis en pleine relecture des contes classiques dans le cadre du Swapôcontes d'Emmyne. Je me suis replongée dans un album de mon enfance, Pinocchio, conte adapté de Carlo Collodi, publié en 1964 et illustré par A. Mattoni. Mon livre a un peu souffert mais il m'a occupée pendant de nombreuses heures dans ma chambre de petite fille.
Pin.jpgL'his­toire du conte est in­dis­so­ciable de la tra­di­tion po­pu­laire orale.Né en 1826, Carlo Lo­ren­zi­ni est un jour­na­liste ita­lien à l'en­ga­ge­ment po­li­tique fort. Il mi­li­ta no­tam­ment pour l'in­dé­pen­dance ita­lienne ou la réunion de la Tos­cane et du Pié­mont ; il fonda même deux jour­naux hu­mo­ris­tiques et sa­ti­riques : Il Lam­pione et La Sca­ra­mac­cia. Quelques écrits sans grande sa­veur plus tard, Lo­ren­zi­ni, sous le pseu­do­nyme de Carlo Col­lo­di, adap­ta en ita­lien les Contes de Per­rault. C'était en 1875 et ce n'est que 6 ans plus tard qu'il écri­vit les pre­mières lignes de son conte phare. En 1887,  la pu­bli­ca­tion de la ver­sion dé­fi­ni­tive des Aven­tures de Pi­noc­chio (Le Av­ven­ture di Pi­noc­chio) com­porte 36 cha­pitres, cha­cun pré­cé­dé d'une phrase le ré­su­mant.
pinocchio 1.jpg
Au cours de ces aven­tures, Pi­noc­chio, qui re­grette constam­ment ses mé­faits, ouvre les yeux au monde et com­prend petit à petit que l'école est né­ces­saire sous peine de de­ve­nir un âne, au sens propre comme au sens fi­gu­ré, qu'il faut sa­voir ga­gner son ar­gent, ce­lui-ci ne pous­sant en effet pas dans les champs. Man­ger ce qu'on a dans son as­siette, ne pas suivre les in­con­nus, par­ta­ger, aider son pro­chain, au­tant de pré­ceptes qui rentrent dif­fi­ci­le­ment dans la tête en bois du pan­tin, comme dans la tête de l'en­fant qui dé­couvre Pi­noc­chio.
pinocchio3.jpg

Col­lo­di aborde de façon dé­tour­née plu­sieurs maux de la so­cié­té. La jus­tice est ex­pé­di­tive, les braves gens par­fois aveugles et les perfides tou­jours prêts à tirer par­tie du naïf.
L'his­toire de ce pan­tin de bois est un re­flet de l'en­fant qui doit aban­don­ner son âme pour de­ve­nir ma­ture dans un monde dif­fi­cile, une his­toire qui parle à cha­cun d'entre nous.C'est très moralisateur, comme le sont souvent les contes, mais Pinocchio reste intemporel. 
pinocchio 3.jpg
J'ai aimé me replonger dans ce conte italien avec ses illustrations "vintage" et raconter au Petit Korrigan l'histoire du petit pantin  qui l'accompagne dans sa chambre, au dessus de son lit.Pinocchio est devenu un pantin parlant avant d'être un bébé, il s'est confronté à la vie brutalement avant qu'elle-même ait pu l'apprivoiser, il aura fallu le passage dans le ventre de la baleine pour découvrir la douceur et l'importance de l'autre.
La version originale, publiée récemment aux éditions Rue du monde et illustrée par Nathalie Novi, est magnifique également.
       pino.jpg defi_classique Mariel Les carabistouilles de Marie.jpgbannière 3.jpg

Commentaires

Ah Pinocchio ! Une belle édition que tu as :)

Écrit par : Celsmoon | lundi, 25 janvier 2010

J'aime beaucoup ces anciennes éditions, elles ont le charme d'antan.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

J'aime beaucoup la couverture de ton livre de petite fille, très vintage !

Écrit par : Ys | lundi, 25 janvier 2010

C'est très vintage en effet, j'essaie de convaincre Petit Korrigan du charme de ces illustrations, il est plus sensible à l'adaptation de Walt Disney ;).

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

Quel billet, quel plaisir à le lire ( j'ai complètement craqué pour l'album ilustré par N.Novi, un rêve ! )

Écrit par : emmyne | lundi, 25 janvier 2010

Merci Emmyne. J'aime beaucoup Pinocchio mais tu vois je suis souvent déçue par les illustrations (notamment chez Auzou).La version de Nathalie Novi a le mérite aussi d'illustrer le conte dans sa version originale.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

Quel joli billet Mirontaine !Tu as un don de conteuse.La lecture ou l'étude des contes est une chance pour nous les adultes de revenir à des valeurs fondamentales.

Écrit par : christine | mardi, 26 janvier 2010

Merci Christine.Je prends beaucoup de plaisir en ce moment à me replonger dans les contes classiques, à réunir des idées et des lectures en réseaux. (Surveille ton facteur ;))

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

Bel article et très belles photos!Que de bons souvenirs avec cet auteur!

Écrit par : Mango | mardi, 26 janvier 2010

Tu vois, j'avais de vagues souvenirs de ce conte, je n'avais retenu que le nez qui s'allonge alors que ce conte révèle beaucoup plus de choses aux lecteurs.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

Quel joli billet! tu as des talents de conteuse. J'ai l'impression que le commentaire précédent n'est pas passé.

Écrit par : christine | mardi, 26 janvier 2010

Il est bien passé mais parfois chez hautetfort "ça rame" un peu! ^_^.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

C'est beau de retrouver un album de son enfance!

Écrit par : Ori | mardi, 26 janvier 2010

Quelle nostalgie...je me souviens avoir fixé les illustrations pour m'imaginer le sens du texte que je ne savais pas encore lire.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 26 janvier 2010

Certaines illustations sont superbes !

Allez, comme 5 minutes de honte n'ont jamais tué personne, je l'avoue : de Pinocchio, je ne connais que la version de Disney...

Écrit par : Marie | mardi, 26 janvier 2010

J'ai revu la version Disney, justement mais elle n'est pas très respectueuse de la version originale notamment pour le personnage de la Fée Bleue.
C'est bien aussi Disney de temps en temps ^_^.

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 27 janvier 2010

Bien d'accord avec toi, les adaptations sont décevantes, texte comme images, souvent simplistes et caricaturales. C'est pour cela que j'ai beaucoup aimé celle de Rue du Monde, très respectueuse.

Écrit par : emmyne | mardi, 26 janvier 2010

Elle est très belle cette version de Nathalie Novi, les illustrations sont d'une grande douceur.

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 27 janvier 2010

oh figure-toi que je n'ai jamais lu Pinocchio dans sa version intégrale... Je me souviens d'une vague adaptation cinématographique de-quand-j'étais-petite mais je ne crois même pas que c'était Disney !

Écrit par : Violette | mardi, 26 janvier 2010

Il existe plusieurs versions, en effet, j'aimerais revoir le film pour ma part, pas celui de Roberto B. mais une plus ancienne.

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 27 janvier 2010

J'adore ces vieilles illustrations!!!
Ce qui est amusant c'est que Pinocchio est un conte, très beau, qui m'a toujours angoissée.
Merci pour ce très joli billet qui m'a donné envie d'aller au-delà de ma crainte.

Écrit par : katell | mercredi, 27 janvier 2010

Tu vois,je craignais aussi que ce conte fasse peur au Petit Korrigan! Moi c'est la version du Petit Poucet avec Romane B. qui me fait peur ;)

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 27 janvier 2010

En général j’aime beaucoup les illustrations de N.Novi et les choix éditoriaux d’Alain Serres. J’ai hâte de découvrir cet album.
Il y a quelques années, j’avais aimé les illustrations de Roberto Innocenti pour cette histoire et beaucoup apprécié le film de Comencini.

Écrit par : Bergamote | mercredi, 27 janvier 2010

J'aimerais voir le film de Comencini! J'ai vu quelques études sur la proposition de Roberto Innocenti et j'aime beaucoup sa version! Les illustrations s'attardent beaucoup sur les détails, en revanche je pense que je n'apprécierais pas celle de Winchluss trop moderne à mon goût.

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 27 janvier 2010

J'ai exactement la même édition pour enfant que toi, Mirontaine ! Mon pauvre Pinocchio est dans un état presque aussi misérable que le tiens, mais j'y tiens énormément ... Enfant, cette histoire me terrorisait et j'ai conservé de mauvais souvenirs des adaptations à la TV. Seul, le dessin animé me plait avec Jéminy. Que d'émotions en lisant ton billet !

Écrit par : Nanne | mardi, 02 février 2010

Je suis très touchée d'apprendre que nous partageons le même album! C'est fréquent cette crainte par rapport à ce conte ;).

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 03 février 2010

Le charme des vieux livres, de l'enfance! C'est tout un monde!
Ton édition a beaucoup de charmes!

Écrit par : Marie L. | vendredi, 05 février 2010

Je l'aime beaucoup en effet! Et puis il me rappelle tant de bons souvenirs...

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 07 février 2010

Bonjour,
je m'appelle Aurélie,étudiante en biologie des organismes. Je suis actuellement en train de réaliser un diaporama sur le pic épeiche pour des élèves de CM1. Pourrais-je utiliser votre image qui représente Pinocchio avec des pics sur son nez svp? Cela permettrait de compléter mon travail.
Respectueusement
Aurélie R.

Écrit par : Aurélie R. | mercredi, 04 avril 2012

Bonsoir,
Aucun problème à utiliser cette photo, si vous souhaitez un autre cadrage, je peux photographier à nouveau ce vieil album. Il suffit de me le demander via mail ninemic@msn.com.
Merci pour votre délicatesse.
Cdt

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 04 avril 2012

Super! C'est la seule image que j'ai trouvé montrant des pics sur le nez de Pinocchio.
Merci
Cdt

Écrit par : Aurélie R. | samedi, 07 avril 2012

Les commentaires sont fermés.