Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 février 2010

Sur le sable de Michèle Lesbre.

lesbre1.jpg
Voici le premier livre de Michèle Lesbre que je découvre, et ce ne sera probablement pas le dernier!
Ce roman nous livre des confidences entre un homme et une femme sur une plage. Au début, Hélène est une femme en rupture de ban, en "pente douce". Elle a quitté son travail, rompu avec son amant. Après avoir roulé au hasard hors de la capitale, elle se laisse captiver par un étrange spectacle. Des flammes surplombent la dune qu'elle longe depuis un moment. Elle s'arrête, s'avance vers le brasier. Sur la plage, recroquevillé sous une couverture, un homme contemple paisiblement l'incendie de sa maison. L'inconnu l'invite à s'asseoir à ses côtés. Une longue nuit commence où il lui raconte l'histoire de cette demeure, contre laquelle il dit avoir mené une "petite guerre" et dont il est venu à bout.
"Il y a des êtres mystérieux - toujours les mêmes - qui se tiennent en sentinelles à chaque carrefour de votre vie." Modiano.

 

Voici la clé du livre.Tandis qu'il parle sans discontinuer, la mémoire d'Hélène vagabonde. Pour ne pas se laisser ensevelir sous les confidences de ce compagnon de fortune, elle réévalue son passé. Insidieusement, leurs tragédies intimes finissent par se mêler. Lorsqu'il évoque ses amours défuntes, elle revit les siennes. Les fantômes qu'ils invoquent ont parcouru l'Italie des années 1970, ils ont connu les années de plomb. Et leur présence est plus intense que celle des deux protagonistes, perdus dans les sables mouvants du souvenir.

Un roman charmant: simplicité de l'écriture, limpidité du style, texte lumineux...Si tout est provisoire, si la vie ne laisse que des empreintes sur le sable, il faut "saisir les choses et les gens, ne rien laisser filer, jamais ".

Un très bel hommage à Modiano et une belle révérence à la puissance de la littérature.

Commentaires

Il serait peut-être temps que je découvre cette romancière. Ce livre a l'air très séduisant!

Écrit par : Mango | mardi, 23 février 2010

C'est un moment de lecture comme je les aime: beaucoup de style, de grâce et une quiétude au fil des pages.

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

Un très beau roman en effet, et je te recommande chaudement "le canapé rouge". Bravo pour ta mise en scène, photo et accompagnement musical, c'est parfait.

Écrit par : Aifelle | mardi, 23 février 2010

Merci Aifelle, je note vraiment Le Canapé rouge pour mon prochain passage en médiathèque ou librairie ;).

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

Je suis sûre que "le canapé rouge" te plairait beaucoup( l'histoire se passe à Paris ! j'aime beaucoup).Ta mise en scène sonore est très réussie.Bises

Écrit par : christine | mardi, 23 février 2010

J'aime bien les sons de la mer, parfois il m'arrive de lire sur ce fond sonore...en attendant un prochain séjour à la mer.Je t'embrasse.

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

Je rejoins totalement Mango, une référence à découvrir.

Écrit par : Moka | mardi, 23 février 2010

Je ne sais pas pourquoi on tarde avec certains écrivains...mais ensuite on a envie de lire toute leur bibliographie!

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

J'aime beaucoup cette auteure. Je me sens bien entre ces lignes...
Oh !!! le bruit des vagues ! Aaaaaaahhhh j'adore ce bruit. Merci... . . . mince...j'ai plus envie de partir là...allez un deux trois !

Écrit par : BelleSahi | mardi, 23 février 2010

Ton passage a laissé un sourire sur mes lèvres ;) Les photos de ton jardin et home sweet home me manquent ;).

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

une auteure avec laquelle je n'accroche pas

Écrit par : esmeraldae | mercredi, 24 février 2010

C'est un style de plume que j'affectionne ;).

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

Je ne suis pas trop tentée pour l'instant...
Peut-être un peu plus tard ?

Écrit par : Marie | mercredi, 24 février 2010

Peut-être Marie, qui sait...parfois nous sommes frileux car ce n'est simplement pas le bon moment de lecture.

Écrit par : mirontaine | mercredi, 24 février 2010

A voir! D'autant plus que j'aime beaucoup cette maison d'édition, ses choix sont assez rigoureux et souvent, j'ai apprécié!

Écrit par : Marie L. | mercredi, 24 février 2010

Je découvre quant à moi cette maison d'éditions et je ne suis pas déçue.;)

Écrit par : mirontaine | vendredi, 26 février 2010

Comment résister un billet aussi élogieux ?

Écrit par : Géraldine | vendredi, 26 février 2010

Merci Géraldine, je me suis vraiment laissée emporter par les confidences de ces deux personnages.

Écrit par : mirontaine | vendredi, 26 février 2010

J'ai découvert de bien beaux romans grâce à cette maison d'éditions !
Bonne fin de semaine Mirontaine !

Écrit par : Florinette | vendredi, 26 février 2010

Merci Florinette, à toi aussi!^_^.

Écrit par : mirontaine | vendredi, 26 février 2010

Une romancière que j'ai très envie de découvrir. Dès que je retourne à la bibliothèque, je verrai quels titres ils ont !

Écrit par : Manu | samedi, 27 février 2010

J'ai eu la chance de trouver ce titre en médiathèque et je vais essayer de trouver Le Canapé rouge ce matin ;).

Écrit par : mirontaine | samedi, 27 février 2010

Les commentaires sont fermés.