Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 juin 2010

Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glattauer.

glattaeur.jpg
 Emma envoie un mail à un organisme de presse pour mettre fin à un abonnement. Seulement, quelques lettres mal placées font parvenir ce mail sur la boîte de Léo.  Ce dernier précise l'erreur. Quelques mois plus tard, un mail groupé relancera l'échange.
Au fil des mails, Emmi et Léo vont se livrer, se deviner et faire part de leurs émotions et sentiments. Chacun devient dépendant de l'autre. Emmi est mariée, Léo se remet d'une histoire d'amour achevée.
Glattauer réussit avec brio à donner une épaisseur à ses personnages au fil des mails. Une trame narrative s'installe progressivement.
On s'attache aux personnages même si personnellement j'ai trouvé quelques longueurs. Le mail propice à l'introspection rend la progression du roman très lente parfois (ou alors comme je suis impatiente, avais-je l'envie que ses deux personnages se rencontrent?).
On s'interroge sur la nature de cette rencontre virtuelle. L'auteur réussit une belle prouesse et la fin m'a beaucoup amusée.
Ce roman livre en creux la question de l'idéalisation du monde virtuel. On s'interroge sur la place de la rencontre réelle entre deux individus. Comment peut évoluer ce type d'échange? Glattauer nous appporte quelques éléments de réponse et un moment plaisant de lecture. Et puis, je pense que ce roman peut avoir un écho dans nos vies personnelles à l'heure où nous passons parfois beaucoup trop de temps sur le net...
Merci Christine!
Traduit de l'allemand par Anne-Sophie Anglaret. 

Commentaires

J'attends la suite avec impatience. Elle n'est pas encore traduite !

Écrit par : Celsmoon | jeudi, 03 juin 2010

Je ne savais pas qu'il y aurait une suite, en même temps cela s'y prête!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Tout pareil que Celsmoon !

Écrit par : clara | jeudi, 03 juin 2010

Je vais relire aussi ton billet alors!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

J'ai beaucoup aimé la chute de ce livre et regrette presque qu'il y ait une suite ... J'ai un peu peur que cela finisse par tourner en rond ... mais curieuse comme je suis, je la lirai dès qu'elle sera disponible car ce genre de livre s'engloutit en un rien de temps

Écrit par : Kikine | jeudi, 03 juin 2010

Je partage tout à fait ton avis. Cette fin me plait bien et puis je suis toujours très fileuse avec les suites!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

La suite, oui, ah pourquoi ne lis-je pas l'allemand?

Écrit par : keisha | jeudi, 03 juin 2010

L'allemand est un lointain souvenir pour moi!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Je viens de le terminer et je suis plutôt d'accord avec kikine au sujet de la suite. Mon billet sera en ligne demain.

Écrit par : saxaoul | jeudi, 03 juin 2010

Je vais lire ton billet dès sa parution alors!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Je l'ai vraiment beaucoup aimé. Quel régal !

Écrit par : Stephie | vendredi, 04 juin 2010

C'est un moment fort sympathique!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Je ne suis pas sûre du tout de me précipiter sur la suite, j'ai trouvé que le sujet était déjà bien épuisé dans celui-ci, malgré le plaisir de lecture. Et comme toi j'ai trouvé des longueurs.

Écrit par : Aifelle | vendredi, 04 juin 2010

J'ai bien aimé mais en même temps j'avais besoin de grande littérature alors je restais un peu sur ma faim...

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Je suis contente que tu aies reçu le paquet...recollé car j'avais oublié un papier important à l'intérieur. Ce roman est agréable à lire et son intérêt est dans l'évocation des thèmes actuels.Bises :)

Écrit par : christine | vendredi, 04 juin 2010

Merci beaucoup Christine! Il reprend bientôt la route vers son berceau normand en compagnie d'un ami ;).

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

.^_^.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 04 juin 2010

Ce livre a l'air bien sympa... Et puis l'analyse sur les rapports humains virtuels est intéressante car c'est un vrai phénomène de société !

Écrit par : Marie | vendredi, 04 juin 2010

Exactement, je pense qu'on trouve vraiment un écho dans nos vies personnelles en dehors de cette histoire d'amour.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 06 juin 2010

J'ai trouvé moi aussi que ce roman avait des échos sur nos vies et nos nouvelles façons de communiquer. La question du lien virtuel me semble particulièrement pleine de sens lorsqu'on tient un blog et que nécessairement, on échange par écran interposé.

Écrit par : Isabelle | vendredi, 04 juin 2010

Les liens sont très forts même s'ils ne sont que virtuels parfois!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 06 juin 2010

J'ai vraiment tres envie de lire ce livre ! Mon Dieu je n'aurai jamais assez d'une vie pour lire tout ce qui me fait envie ! lol !

Écrit par : Liyah | vendredi, 04 juin 2010

Je fais le même constat que toi!!!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 06 juin 2010

J'ai aussi ressenti un léger agacement... mais - étrange ! - ces imperfections m'ont quand meme beaucoup plu !

Écrit par : Pickwick | samedi, 05 juin 2010

On les oublie vite surtout avec l'intensité grandissante des échanges!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 06 juin 2010

C'est vrai que ce roman peut faire écho, puisque nous passons pas mal de temps sur le net. ;)

Écrit par : Leiloona | mardi, 08 juin 2010

Oh que oui!!!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 08 juin 2010

Les commentaires sont fermés.