Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 août 2010

Le jeudi c'est citation!

bobin citation.jpg
"Il y a quelque chose de terrible dans chaque vie. Il y a, dans le fond de chaque vie, une chose terriblement lourde, dure et âpre. Comme un dépôt, un plomb, une tache. Un dépôt de tristesse, un plomb de tristesse, une tache de tristesse. A part les saints et quelques chiens errants, nous sommes tous plus ou moins contaminés par la maladie de la tristesse. Plus ou moins. Même dans nos fêtes elle peut se voir. La joie est la matière la plus rare dans ce monde. Elle n'a rien à voir avec l'euphorie, l'optimisme ou l'enthousiasme. Elle n'est pas un sentiment. Tous nos sentiments sont soupçonnables. La joie ne vient pas du dedans, elle surgit du dehors - une chose de rien, circulante, aérienne, volante. On lui accorde beaucoup moins de crédit qu'à la tristesse qui, elle, fait valoir ses antécédents, son poids, sa profondeur. La joie n'a aucun antécédent, aucun poids, aucune profondeur. Elle est toute en commencements, en envols, en vibrations d'alouette. C'est la chose la plus précieuse et la plus pauvre du monde. Il n'y a guère que les enfants pour la voir. Les enfants, les saints, les chiens errants. Et toi. Tu l' attrappes au vol, tu la redonnes aussitôt, il n'y a rien d'autre à en faire. Et tu ris, tu ne sais que rire devant tant de richesse donnée, reçue. Tu as pourtant affaire, comme chacun, à cette chose terrible dans ta vie, à cette ombre terriblement lourde, dure, âpre. Tu lui fais face comme au reste. Tu ouvres la porte à la tristesse si aimablement qu'elle en est perdue, qu'elle en perd ses manières sombres et qu'on ne la reconnaît plus.
La grâce se paie toujours au prix fort. Une joie infinie ne va pas sans un courage également infini. Dans tes rires c'est ton courage que j'entendais - un amour de la vie si puissant que même la vie ne pouvait plus l'assombrir."
La Plus que vive  de Christian Bobin.
jeudi citation.gif
Parce Chiffonnette trouve que le jeudi est un jour oublié, coincé entre le jour des enfants et le vendredi que tout le monde attend avec impatience, elle a décidé de fonder un comité de réhabilitation du jeudi .Pour lui redorer le blason, elle nous suggère de lui offrir une citation.
J'honore ce premier rendez-vous avec une citation de Christian Bobin.
Une ode à la joie.

11:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

C'est une très belle citation ! Merci pour le partage !

Écrit par : Stephie | jeudi, 05 août 2010

Elle me parle beaucoup cette citation. Je trouve qu'on n'accorde peu d'importance à la joie de l'instant présent.;)

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 06 août 2010

Chouette initiative que je m'empresserai de faire mienne!
Je craque toujours autant pour Bobin: merci mirontaine :-D

Écrit par : katell | jeudi, 05 août 2010

Je garde toujours un livre de Bobin à portée de main, j'ai quelques difficultés à commenter ses livres mais je ne me lasse jamais de les citer. Bises.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 06 août 2010

c'est beau, très fort...comme tout ce que fait Bobin...

Écrit par : Angélique | jeudi, 05 août 2010

Exactement! Heureuse de te croiser ici! ;)
Gros bisous.( mon oeil veille;))

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 06 août 2010

Juste superbe.

Écrit par : chiffonnette | jeudi, 05 août 2010

J'espère transmettre à d'autres mon plaisir envers les textes de Christian Bobin.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 06 août 2010

C'est une citation qui touche.

Écrit par : BelleSahi | samedi, 07 août 2010

Exactement comme bon nombre de textes de Christian Bobin.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 10 août 2010

magnifique passage, cette belle initiative de chiffonnette nous permet d'échanger de belles choses...

Écrit par : lucie | mercredi, 11 août 2010

C'est une très belle initiative qui permet de s'arrêter sur une phrase clé.

Écrit par : Mirontaine | mercredi, 11 août 2010

Bobin est un de mes auteurs préférés... Je les ai tous, il faudrait que je les relise...

Écrit par : Noukette | jeudi, 19 août 2010

Les commentaires sont fermés.