Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 août 2010

Le Crieur de nuit de Nelly Alard.

le monde de mirontaine 002.JPGJ'ai reçu ce livre voyageur et je me suis empressée de le lire. Une fois les premières pages lues, impossible de le reposer!

Nelly Alard nous conte l'histoire d'un père tyrannique. Tout commence par sa mort, racontée par sa fille. C'est petit à petit, l'aveu d'une renaissance depuis le départ de ce père autoritaire et fou à lier. Pendant une semaine, les anecdotes sur son enfance vont revenir à la mémoire de la narratrice. Les phrases sont houleuses, la narration comme les blocs de granit de cette région bretonne donne au récit une grande intensité. Les chapitres sont ponctués d'extraits des Légendes de la mort  d'Anatole le Braz où l'on apprend que "le crieur de nuit" est un esprit malfaisant, traduction française du "hopper-noz" breton. Pendant une semaine ce cri haletant de la narratrice fera écho à la présence de l'esprit de son père, son errance entre la vie et la mort. La figure de la mère est magnifique dans ce roman. Une très belle histoire de famille.

Chacun trouvera un écho dans cette histoire si singulière d'un père aussi austère qu'autoritaire.

Gallimard, mars 2010.

Premier roman de Nelly Alard

Merci à  Clara !

nelly alard.jpg

Commentaires

C'est marrant, à lire les avis des unes et des autres, je finis par me dire que je suis passée à côté de ce livre qui ne m'a pas laissé un souvenir extraordinaire.

Écrit par : bladelor | mercredi, 11 août 2010

Je vais essayer de retrouver ton billet.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

Je susi contente qu'il t'ait plu!

Écrit par : clara | mercredi, 11 août 2010

Un grand merci pour ce partage.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

Pour moi, çà n'a pas été un coup de coeur total, mais tout de même une très bonne lecture. Je relirai l'auteur sans hésiter.

Écrit par : Aifelle | mercredi, 11 août 2010

Le sujet est si grave...mais servi par une très belle plume.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

Le thème ne me tente pas trop. Je passe ;)

Écrit par : zorane | mercredi, 11 août 2010

Le sujet est assez lourd mais la narration nous emporte très vite.Mais je comprends les réticences ;).

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

Ca a l'air d'être une belle lecture et si en plus la Bretagne s'en mêle de près ou de loin!!

Écrit par : lancellau | mercredi, 11 août 2010

Exactement, la Bretagne en arrière plan pour mon plus grand plaisir!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

ça me tente tiens ;) j'ai un livre de le Braz dans ma pal, un truc qui a l'air horrible!! ;)

Écrit par : nesto | jeudi, 12 août 2010

je dis n'importe quoi c'est pas le braz tsssssssssss

Écrit par : nesto | vendredi, 13 août 2010

Hihi on s'y perd avec tous ces livres!;)

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 13 août 2010

Ce livre à l'air magnifique, j'aime beaucoup son titre.

Écrit par : Mingingi des prairies | samedi, 14 août 2010

Il est vraiment sublime même si le sujet semble triste.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 15 août 2010

J'ai été bercée aux Légendes de la mort, de Le Braz. Je note ce titre !

Écrit par : Céline | mardi, 17 août 2010

Les commentaires sont fermés.