Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 septembre 2010

Les âmes soeurs de Valérie Zenatti.

zenatti.jpg

"Elle pense qu'elle est en train de chercher la bonne position pour vivre, comme on cherche la bonne position pour dormir..."

Voici mon coup de coeur de Septembre! Un très beau roman de Valérie Zenatti, auteure que je découvre.

"Enveloppée par l'obscurité et le silence de la nuit, elle avait le sentiment de revenir à elle. On cessait de bourdonner à son approche pour lui réclamer mille et une choses. Son esprit endolori pouvait enfin se détendre "(p12).

 

Emmanuelle s'offre une pause dans sa vie trépidante de maman de trois enfants. Le temps d'une journée, elle s'offre le luxe de fuir ses impératifs afin de lire son roman. Cette fuite sera l'occasion de faire le point sur sa vie. L'envie d'Emmanuelle est d'apprendre à connaître Lila Kovner, héroïne de son roman. Lila est photographe et tente de se reconstruire après le décès accidentel de son amour Malik. Un écho dans la vie d'Emmanuelle qui vient de perdre sa meilleure amie Héloïse.

Héloïse et Emmanuelle partagent la même souffrance d'une maman partie trop tôt. La lecture de ce roman relatant la vie de Lila Kovner va l'affranchir de toutes ces cordes qui la retiennent dans son élan de vie.

 "Elle n'avait qu'une hâte: retrouver le livre, se sentir absorbée par lui, reprendre sa place dans cette vie secrète et intense où tout lui était possible, où tout était vivable " (p41).

Comme Emmanuelle, je me suis laissée emporter par le roman de Valérie Zenatti. L'auteure construit deux romans en somme, la vie de Lila Kovner se déroule en même temps qu'Emmanuelle tourne les pages de son roman et s'interroge sur sa propre vie. C'est un formidable roman sur le pouvoir de la lecture, sur cette possibilité d'éclairer ses propres choix de vie.

Lila Kovner devient peu à peu son âme soeur. La fin de ce roman est surprenante...Peut-être le roman intercalé de la vie d'Héloïse m'aurait davantage séduit que la vie de cette photographe de guerre. Une belle plume toute en sensibilité, un style très fluide, Zenatti abuse parfois de la périphrase mais Les âmes soeurs m'ont enchantée.

 

Commentaires

Depuis que j'ai lu "le blues de Kippour" son petit texte chez Naïve, je suis sûre de lire "les âmes soeurs". J'ai beaucoup aimé son écriture.

Écrit par : Aifelle | mardi, 21 septembre 2010

Je note cet autre titre alors!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

j'ignore encore si je vais le lire pour la bibli et le groupe de lecture...
HS tu devrais recevoir mon LV Qu'avez vous fait de moi? plus tôt que prévu!

Écrit par : keisha | mardi, 21 septembre 2010

Bien reçu, mail envoyé! ;)

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

Il y a quelques mois déjà que je l'ai lu mais pas encore eu le temps de faire le billet. La partie sur la photographe de guerre ne m'a pas trop emballé mais le reste était très touchant. De cet auteur j'avais adoré " En retard pour la guerre", il était encore mieux que celui ci... Je te le conseille d'ailleurs (je crois même qu'il est sorti en poche, un film en a été tiré aussi)
Bonne journée

Écrit par : L'or des chambres | mardi, 21 septembre 2010

Je note ce titre également!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

Elle fait partie des auteurs que je veux découvrir !

Écrit par : clara | mardi, 21 septembre 2010

C'est un emprunt bibliothèque sinon il aurait voyagé ;).

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

Il est clair que tu me tentes ! :-)

Écrit par : Marie | mardi, 21 septembre 2010

N'hésite pas, il est très beau ce roman.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

je l'ai lu l'an dernier lors de sa sortie et contrairement à toi, je n'ai pas vraiment accroché, j'ai trouvé qu'il y avait des soucis dans la construction du roman, trop de parallèles, et de personnages pas assez exploités...

Écrit par : George | mardi, 21 septembre 2010

C'est la partie sur la jeune femme photographe que j'ai trouvée moins bien construite mais cela ne m'a pas trop pertrubée.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

Je connais Valérie Zenatti pour ses romans jeunesses et j'ai bien envie de la découvrir en adulte avec celui là !

Écrit par : saxaoul | mardi, 21 septembre 2010

Je fais l'inverse, je vais bientôt la découvrir en jeunesse!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

La réflexion sur le pouvoir de la lecture a l'air très intéressante! Voilà qui me donne envie de découvrir ce titre!

Écrit par : pimprenelle | mercredi, 22 septembre 2010

Je trouve que beaucoup d'extraits méritent d'être cités dans ce livre.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

J'ai lu ce roman il y a quelques mois, comme george et je partage son avis. Je n'ai pas été non plus séduite, malgré une critique enthousiaste. Bises-^-

Écrit par : christine | jeudi, 23 septembre 2010

Oh, je suis surprise...je pensais qu'il te plairait.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 26 septembre 2010

Il me tente vraiment bien celui-la ! Et puis on ne peut pas résister à un coup de coeur !

Écrit par : Liyah | mardi, 05 octobre 2010

Surtout ne résiste pas!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 05 octobre 2010

J'ai adoré aussi, il m'a beaucoup plu, et son écriture est tout à fait à mon goût

je ne connaissais pas ton blog je crois, comme tu es passée chez moi, voilà l'occasion de faire connaissance,

Écrit par : saphoo | mardi, 05 octobre 2010

Bienvenue Saphoo!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 05 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.