Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 septembre 2010

L'Arbre du père de Judy Pascoe.

le monde de mirontaine 005.JPG

Simone, 10 ans, vient de perdre son père. Elle imagine que le Flamboyant situé à côté de sa maison, lui parle. C'est l'esprit de son papa qui s'adresse à elle. La famille troublée par la perte du pilier fort se persuade  de cette communication avec le défunt. Simone trouve les réponses à ses questions en se nichant au creux de l'arbre. Elle épie sa maman et sa nouvelle relation avec cet homme, le plombier. Celui qui conseille d'abattre l'arbre car il devient trop envahissant.

Judy Pascoe décrit formidablement tout le travail du deuil, de la perte. Le roman prend un petit air fantastique lorsqu'une branche nommée "langue de vipère" tombe dans la chambre, le lendemain de la venue du plombier. L'arbre transcende toute la famille, ses croyances, ses faiblesses.

Il faudra une autre force de la nature pour trouver une solution à l'envahissement de l'arbre dans la maison et dans la vie de chacun des membres de cette famille.

judy.jpg

 

 

Etrangement, je suis allée voir le film de Julie Bertucelli avec Charlotte Gainsbourg et j'ai lu ensuite le roman de Judy Pascoe. J'étais très enthousiaste en sortant de la salle. Le film est magnifique, c'est une véritable ode aux forces de la nature. J'ai frémi lors de la scène de tempête. Je trouve que le roman va encore plus loin en nous dévoilant l'adolescence de Simone. Certains passages sur l'orage m'ont rappelé celles de Batailles dans la montagne de Jean Giono.

"On aurait dit un épisode biblique dans un jardin de banlieue, comme la femme qui s'était transformée en statue de sel ou la tour bavarde qui s'était effondrée, ou la division de la mer Rouge. Je ne savais pas laquelle mais c'était tout aussi puissant."

La maman de Simone est sauvée par son instinct de vie.Si elle s'était résignée, elle n'aurait pas vécu. Elle entre dans cette relation étrange et surnaturelle avec l'arbre mais elle garde un pied dans la vie réelle.

J'ai tenté de lire ce roman en VO pour mon challenge mais mon niveau d'anglais n'a pas permis de relever les particularités de style. C'est un très beau roman et une belle adaptation cinématographique.

le monde de mirontaine 004.JPG

 Merci à Anne Berton pour la traduction.

Commentaires

tralala... on me l'a offert !Je viendrai lire ton billet après ma lecture...

Écrit par : clara | mardi, 28 septembre 2010

Bon moment de lecture alors ;).

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

Je prends note, il donne envie d'être lu. Il m'arrive de lire aussi en VO alors je me lancerai peut être dedans.

Écrit par : Griotte | mardi, 28 septembre 2010

J'ai eu quelques difficultés à lire en VO,j'ai oublié les bases de la langue anglaise!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

Il m'attend sur ma PAL... Pour le film je crois que j'attendrais la sortie en DVD, à moins que je trouve le temps de le voir avant... J'adore Charlotte Gainsbourg, elle a une classe folle !

Écrit par : L'or des chambres | mardi, 28 septembre 2010

Elle est sublime dans ce film et le rôle de Simone est magnifiée par la petite fille aux yeux clairs.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

Pour l'instant j'ai seulement vu le film, que j'ai beaucoup aimé. J'attends un peu que le souvenir s'estompe pour lire le roman.

Écrit par : Aifelle | mercredi, 29 septembre 2010

Donc tu auras la même démarche que moi!;)

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

ça a l'air plus qu'intéressant, le livre comme le film! J'aime beaucoup Charlotte Gainsbourg en plus!

Écrit par : violette | mercredi, 29 septembre 2010

Alors vite plonge toi dans cette magnifique histoire!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

J'ai loupé le film mais je compte bien me rattraper avec le roman!

Bonne journée!

Écrit par : Finette | jeudi, 30 septembre 2010

Belle lecture alors!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

Je n'ai toujours pas vu le film bien que je l'avait remarqué, cette histoire me parait vraiment d'une grande beauté, je note aussi "Batailles dans la Montagne" de Giono...

Écrit par : Mingingi des prairies | jeudi, 30 septembre 2010

Mingigi j'ai très envie de te parler via mail.J'ai une petite chose à te confier, peux-tu me laisser ton mail sur ninemic.com, si tu es d'accord.

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 30 septembre 2010

je t'écris dans la semaine!j'en suis ravie.

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

Tu donnes envie de découvrir ce roman. J'hésite pour le film même si j'aime beaucoup Charlotte Gainsbourg.

Écrit par : Manu | vendredi, 01 octobre 2010

J'ai aimé le film comme le roman!

Écrit par : Mirontaine | dimanche, 03 octobre 2010

tout comme toi j'ai été très émue par le film... et d'un point de vue purement esthétique j'adore la couverture de la version livre en VO !!! belle journée, biz

Écrit par : Labourgeoise | mercredi, 06 octobre 2010

J'adore cette couverture également!Souvent les couvertures anglaises sont très jolies!

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 07 octobre 2010

merci pour ton message chez moi (sur la patience de mauricette)

je viens d'acheter L'arbre du Père (suite à ton billet) et j'adore dès les premières pages ! alors merci beaucoup !

Écrit par : cc | jeudi, 07 octobre 2010

Je suis heureuse de ce partage et j'attends ton avis!

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 07 octobre 2010

Voilà une histoire qui me fait bien envie... même si le sujet n'est pas très riant au départ.

Écrit par : Emma | vendredi, 08 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.