Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 décembre 2010

Le Voisin de Tatiana de Rosnay.

DSC_0024.JPG

    J'ai choisi ce roman réédité chez Héloïse d'Ormesson Le Voisin  de Tatiana De Rosnay pour découvir le talent de cette auteur. 

Colombe Barou s'installe avec mari et enfants dans un nouvel appartement. Le roman s'ouvre sur une anti-héroïne désabusée par le quotidien. Sa vie se résume à "une série grise de joies calmes, de tranquilité ankylosée. Un bonheur engourdi, embourbé dans le rituel du quotidien."

Au coeur de ces appartements confinés, se trouve le voisin glamour et attendrissant Docteur Faucleroy. A trois heures du matin, ce charmant voisin qu'elle n'a jamais vu, aime écouter les Rolling Stones. Colombe Barou sombre dans la paranoïa au fil des nuits agités par un bruit qui revient toujours à la même heure. Les bruits s'adressent à elle. Dans ce huis-clos, l'obsession s'installe. Le bruit devient insupportable, de la même manière que la routine du quotidien pèse sur la vie de Colombe. C'est une femme de l'ombre. Elle a des ambitions d'écriture mais elle est nègre. Son mariage est au point mort.Ce voisin va l'emmener sur les sentiers bien singuliers de l'obsession.

Tatiana de Rosnay s'est inspirée de "Fenêtre sur cour" d'Alfred Hitchcock. Dans ce thriller domestique, elle réussit à installer un suspens et joue avec nos peurs d'enfants. Elle prend une situation ordinaire, banale et la rend terriblement angoissante.

Ce thriller urbain rappelle au lecteur que nous sommes tous observés et espionnés. La manière dont cette femme lisse et terne évoluera au fil des pages m'a tenue en alerte et je n'ai pas réussi à reposer ce livre avant la dernière page!

"Et si elle partait? Partir. S'en aller. Se casser, comme diraient les garçons. Colombe s'est cassée. Colombe s'est tirée. Un baluchon, quelques affaires, et hop, elle filerait, le nez au vent. Une petite auberge, au bord de la mer. Dormir une semaine d'affilée. Plus de rapas à préparer, de provisions à acheter, de sols à lessiver, de chemises à repasser, de chaussettes à repriser, de leçons à faire réciter. Plus de" qu'est-ce qu'on mange ce soir?". Plus de "Balthazar m'a piqué mes écouteurs, il veut pas me les rendre". Plus de "Coco, mon pantalon gris est toujours chez le teinturier?". Partir, oui mais comment? Le gros break qui dort dans le garage, elle n'a jamais su le conduire. Sourire amer."

Tatiana de Rosnay s'illustre ici dans un autre registre, elle n'est pas dans l'émotion, semble-t-il comme dans ses autres livres et je me suis laissée emporter avec plaisir par cette plume machiavélique.

J'ai revu ce chef d'oeuvre d'Alfred Hitchcock une fois le livre reposé.

Challenge rentrée littéraire n°11.

 

Commentaires

Oh, tu sais donner envie!!!!!

Écrit par : clara | mardi, 07 décembre 2010

Ah, non, faut que j'arrête de découvrir de nouveaux titres, tsss...

Écrit par : Stephie | mardi, 07 décembre 2010

Je suis intéressée par tous ces romans qu'elle a écrit autour d'un appartement. Je note ce titre.

Écrit par : Manu | mardi, 07 décembre 2010

Il faut vraiment que je me décide à lire cet auteur... :-)

Écrit par : Marie | mercredi, 08 décembre 2010

C'est amusant, je l'ai lu également très récemment. Ton billet souligne bien ce qu'au-delà du thriller (très captivant, c'est vrai), l'auteur a voulu faire passer comme message sur le travail nécessaire pour affirmer sa personnalité. Bises ^-^.

Écrit par : christine | jeudi, 09 décembre 2010

je ne connaissais ce titre ni ne savais que l'auteur savait s'écarter des chemins du sentimentalisme. Tant mieux. Je le note.

Écrit par : Violette | samedi, 11 décembre 2010

bonsoir mirontaine, je refais un tour de mes blogs préférés, et là comme souvent chez toi, il y a plusieurs titres à noter dans mon carnet!
Et Tatiana est une auteur que j'apprécie particulièrement, et si en plus elle y met du suspense, alors ce livre il me le faut!

Écrit par : lamia | samedi, 11 décembre 2010

une vraie montée d'angoisse. que du plaisir !!!

Écrit par : Isa | mercredi, 15 décembre 2010

Un de mes films préférés de Hitchcock!

Écrit par : claudialucia ma librairie | jeudi, 06 janvier 2011

Je l'ai lu dans l'après midi, super ! et très prenant

Écrit par : Sandrine(SD49) | samedi, 09 avril 2011

Un vrai coup de coeur pour moi.

Écrit par : Clair de Jour | mardi, 26 avril 2011

Les commentaires sont fermés.