Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 décembre 2010

Un Bûcher sous la neige de Susan Fletcher

DSC_0424.JPG

Il est de ces livres dont vous entendez parler deci delà sur la blogosphère...je suis heureuse de l'avoir trouvé sur mon chemin en ce mois de Décembre neigeux.

 

C'est une première rencontre avec la plume de Susan Fletcher pourtant ses précédents romans, dont  La Fille de l'Irlandais, m'intriguent énormément.

Pour ce roman Un Bûcher sous la neige, je craignais l'affluence d'éléments historiques mais fort heureusement c'est Corrag qui nous conte l'histoire et ses confidences m'ont emmenée, là-bas, dans les Highlands, pour un voyage époustouflant.

 Nous sommes à la fin du XVIIe siècle, en Ecosse, au cœur d'une période de rois rivaux, de désordre politique et religieux et de massacres. Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, emprisonnée, attend le bûcher.

Depuis son cachot, Corrag raconte le massacre de Glencoe au révérend Charles Leslie, venu d'Irlande. Le révérend se montre révulsé par la sorcière et attend d'elle de percer le mystère de Glencoe.

Au delà du mystère, Corrag nous conte sa vie, tous les chemins parcourus sur le dos de sa jument à travers l'Angleterre mais aussi l'Ecosse vers cette terre sauvage au Nord du Pays, celle des Highlands. Depuis son cachot putride, Corrag parle de la forêt, des rivières, des arbres, de sa jument, des poules et des chèvres pour seule compagnie et d'un amour naissant pour Alasdair.

Les lettres de Charles Leslie destinées à son épouse Jane offrent des courtes pauses au récit de Corrag.

 

« Quoique je fusse dans la pénombre, et elle sur la paille humide, elle a déployé la vallée devant moi avec toutes ses brumes et ses collines, si bien que je me serais cru là-haut sur les rochers. »

Dehors la neige...et sous mes yeux tout le talent de Susan Fletcher pour conter l'univers des sorcières, femmes répudiées par l'étroitesse d'esprit de certains hommes, et la bonté des fleurs en incipit de chaque chapitre.

Une lecture teintée de l'univers de

Coup de coeur 2010! 

Roman traduit par Suzanne Mayoux, publié en Août 2010 chez Plon.

 

Commentaires

J'ai très envie de le lire: il faut d'abord que je le trouve! J'en lis beaucoup de bien en ce moment!

Écrit par : mango | lundi, 20 décembre 2010

Par chance je l'ai trouvé à la bibliothèque mais je pense l'acheter dès sa sortie en poche. Quand un livre me plait, j'aime qu'il soit dans ma bibliothèque!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Par chance je l'ai trouvé à la bibliothèque mais je pense l'acheter dès sa sortie en poche. Quand un livre me plait, j'aime qu'il soit dans ma bibliothèque!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

J'ai lu beaucoup de billets à son sujet, je crois qu'il est dans ma LAL!

Écrit par : Sabbio | lundi, 20 décembre 2010

Il te plaira, j'en suis certaine!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Gros coup de coeur pour moi aussi, c'est un régal à tout point de vue.

Écrit par : Aifelle | lundi, 20 décembre 2010

Exactement! c'était en plus la bonne période pour découvrir Corrag!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

J'ai vraiment hâte de le lire... J'attendais ce livre dès que l'on a annoncé sa sortie. J'avais tellement aimé " Avis de tempête " qu'il m'aurait été impossible de ne pas craquer pour ce livre...

Écrit par : L'or des chambres | lundi, 20 décembre 2010

Je pense lire "Avis de tempête " prochainement!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

je vais peut-être le commander au Père Noël alors...

Écrit par : AudreyV | lundi, 20 décembre 2010

Bonne idée.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

J'ai adoré sur toute le ligne!!!! Un gros coup de coeur !

Écrit par : clara | lundi, 20 décembre 2010

Pour moi également! ces dernières semaines, je multiplie les belles lectures et j'en suis ravie!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Bon, mais j'attends de le trouver, pour l'instant un p'tit queq'chose me retient...

Écrit par : keisha | lundi, 20 décembre 2010

Ne te retiens pas trop longtemps. Si je me souviens bien tu aimes la littérature évoquant la nature...le nom m'échappe! Ce livre te plaira sans nul doute.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Il semble vraiment, vraiment bien ! Je le note. Je sais que je ne le trouverai pas ici mais ce n'est pas grave car je peux faire livrer :)
Merci pour la découverte.

Écrit par : Nolwenn | lundi, 20 décembre 2010

J'ai beaucoup pensé à toi en le lisant.

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Tu fais des tonnes de bredele depuis le 9/12 pour ne plus publier!!!!J'allais t'appeler pour avoir de vos nouvelles, je t'envoie ou on se voit après les fêtes pour vous offrir ce que j'entasse sur mon secrétaire !!!!!!!!!!!!!!Bisous

Écrit par : catherine | lundi, 20 décembre 2010

Tu ne crois pas si bien dire! Mon four n'en peut plus!!! L'avalanche de copies juste avant les vacances a ralenti mon blog également.
On se voit en janvier!!!Bisous Catherine!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Ce roman est déjà acheté et il sera dans mon soulier. J'ai préféré attendre pour le savourer et je ne regrette pas puisque ton billet me le présente de la meilleure manière. Bon Noël à toi et toute ta famille.
Bisous.:)

Écrit par : christine | mardi, 21 décembre 2010

Je pense beaucoup à toi Christine. Tu vas découvrir Corrag au coeur de l'hiver, c'est un très bon moment de lecture en perspective!
Belles fêtes à toi aussi!Bises.(Le temps me manque mais tu es toujours présente, comme l'an dernier ;))

Écrit par : Mirontaine | mardi, 21 décembre 2010

Oh là là... ce livre je tiens absolument à l'acheter, ma prochaine visite à la librairie sera pour lui, j'en salive d'avance, tu as raison il y a l'air d'avoir tout ce que j'aime dedans, je sens qu'il fera partie de ces livres que j'aime avoir à portée de main...

Écrit par : Mingingi des prairies | vendredi, 24 décembre 2010

Ce livre, je l'ai déjà rencontré plusieurs fois et chaque fois, comme aujourd'hui en lisant ce que tu as écrit, j'ai une grande envie de le lire. Je ne passerai pas l'année sans lui!

Écrit par : claudialucia ma librairie | jeudi, 06 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.