Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 avril 2011

La reine des mots d'Armand Cabasson.

reine des mots.jpg

 

Jenny est une bonne élève, une jeune fille passionnée par les livres. Elle a une vie équilibrée entre un papa enseignant à Polytechnique et une maman enseignante en lettres classiques. Tout semble aller pour le mieux, du moins en apparence. Le semblant d'équilibre périclite le jour où Jenny casse volontairement une canalisation de son lycée, active l'alarme incendie et une commande internet sur la carte de son père. Elle est orientée vers la psychologue scolaire puis vers un psychiatre. Comment va évoluer cette reine des mots? Jenny est la narratrice et au fil des pages, on prend connaissance de la tempête sous son crâne. Son psychiatre lui prescrira des ordonnances de lecture. Ces lectures qui vous emmènent sur des chemins de traverse, qui ne sont que le reflet de notre propre vie. Un père qui protège un vieil exemplaire du Petit Prince et révèle dans le cabinet du psy:

 

« C'est comme si j'avais porté un masque depuis trop longtemps. Je vais au travail, j'enseigne, je plaisante avec mes collègues, je bouge, j'agis...Mais je porte un masque. Cet homme que tout le monde voit, ce n'est pas moi, c'est quelqu'un d'autre. Je suis un acteur qui joue un rôle. Tout dans ma vie a l'air de fonctionner normalement, les gens autour de moi ne se rendent compte de rien... Pourtant, ce n'est pas moi, c'est quelqu'un d'autre qui me ressemble. Seulement, sous un masque, au bout d'un moment, on commence à suffoquer. Alors j'ai décidé de l'arracher, pour respirer un peu mieux... »

 

Un très bon roman, même si les vicissitudes d'esprit de Jenny apportent quelques longueurs dans la narration, elles sont utiles pour mieux comprendre cette reine des mots. Un personnage très proche de ceux de Maud Lethiellieux qui apporte beaucoup de fraîcheur, d'humour et de légèreté.

 

Roman publié chez Flammarion dans la collection « Tribal ».

 

Commentaires

Dans la même collection, je viens juste de finir "L'ami de toujours". Je devrais lire celui-ci dans la quinzaine ;-)

Écrit par : Stephie | mardi, 19 avril 2011

Je viens de me renseigner sur le roman que tu cites, ils ont de très bons titres dans cette collection.

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 21 avril 2011

Chère Mirontaine, je t'ai taggée sur mon blog, pour une petite liste qui devrait faire appel à ton goût des beaux albums... Je te laisse le découvrir, à bientôt !

Écrit par : éliZAbeth | mercredi, 20 avril 2011

Je m'y colle ASAP ;)

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 21 avril 2011

un titre qui fleurit sur la toile ! le titre est déjà très tentant, bien que je ne lise pas souvent des romans jeunesse, parfois ils sont très proches de la littérature adulte, juste à la frontière entre deux mondes pourtant si différents... Noté dans mon carnet

Écrit par : Pascale | jeudi, 28 avril 2011

Comme toi, je lis très peu de romans pour jeunes adultes mais celui-ci m'a bien captivée!

Écrit par : Mirontaine | jeudi, 28 avril 2011

J'ai également adoré ce livre!!!!

Écrit par : titoulematou | samedi, 30 avril 2011

Je ne suis pas très adepte de la littérature pour adolescents car les publications sont très axées "vampires and co" à mon goût. Mais là, ce livre me rappelle vraiment les personnages de Maud Lethielleux donc j'ai bien aimé aussi!

Écrit par : Mirontaine | samedi, 30 avril 2011

je garde un bon souvenir de cette lecture que j'ai trouvée riche, et juste :)

Écrit par : lasardine | samedi, 30 avril 2011

J'ai beaucoup aimé cette lecture moi aussi !

Écrit par : L'or des chambres | mercredi, 04 mai 2011

J'ai également bien aimé cette lecture. Très original tes photos pour présenter les livres bravo

Écrit par : Christine | mercredi, 15 juin 2011

Ce livre est toujours dans ma PAL (soupir...)

Écrit par : Anne | mardi, 11 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.