Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 janvier 2012

L'Oiseau, un film de Yves Caumon.

DSC_0020.JPG

Tu es seule sur Lille et tu as quelques heures devant toi. Tu as très envie de te faire une toile...pas Beigbeder, pas de  film larmoyant, pas de gros budget. Tu te diriges donc vers un petit cinéma d'auteurs et tu te réfugies dans une petite salle voir L'Oiseau de Yves Caumon.

Anne n'a pas d'amis, pas d'enfants, pas d'amants. Elle fait semblant de vivre. Un jour, un oiseau entre dans son appartement.

Quand et comment cette fille, drapée de solitude, va-t-elle ouvrir les yeux, comprendre ce qui lui arrive?

Anne, incarnée par sandrine Kiberlain, est filmée de manière singulière. On est près de ce personnage hors de portée. Sa vie de recluse offre un drame lumineux, solaire presque charnel.

Il est question du deuil mais dans la quête sempiternelle du "vivre encore".

Les personnages masculins sont vulnérables tels des ogres enfantins.

Le monde pour Anne est devenu inintelligible. La réconciliation passe par l'harmonie entre l'eau, le fleuve, la mer. Ce film fait écho à L'Arbre de Julie Bertucelli.

Des bruits...comme premiers véhicules des sensations au cinéma.

Comment revenir à la vie grâce à l'oiseau?

Un très bon film en salle depuis le 25 Janvier 2012.

 

10:03 Publié dans 7ème art | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Chouette parce que j'ai envie de le voir ( Monsieur moins que moi...il va falloir que je le décide)

Écrit par : clara | vendredi, 27 janvier 2012

J'y suis allée seule car Monsieur se serait endormi! il aime les films d'action , avec du bruit mais différent de celui rencontré avec L'Oiseau!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 27 janvier 2012

Merci pour cette critique qui me donne envie d'aller voir ce film. J'espère qu'il va rester un peu à l'affiche, histoire que j'en ai le temps...

Écrit par : IsabelleDeLyon | vendredi, 27 janvier 2012

Il est très calme et apaisant ce film et puis on remonte le fil de la vie d'Anne et on en sort assez bouleversée!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 27 janvier 2012

je retiens même si j'ai peu l'occasion d'aller au ciné (deux loulous!). J'aime Sandrine Kiberlain (sauf quand elle chante!) ^^)

Écrit par : Violette | vendredi, 27 janvier 2012

Sympa ici !

:)

Écrit par : nom de domaine espagne | vendredi, 13 avril 2012

Les commentaires sont fermés.