ChocolaT2

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Journal d'un corps de Daniel Pennac.

DSC_0014 (3).JPG

J'aime beaucoup l'écriture de Daniel Pennac notamment la saga des Mallaussène et j'étais assez curieuse de découvrir sa dernière parution Journal d'un corps  publié chez Gallimard. 

D'ordinaire, il aime enchanter l'enfance et la poésie des mots avec nostalgie et dérision. Le sujet de son dernier roman est de raconter la vie d'un homme, par le biais du corps. Nous avons entre les mains le journal de cet homme qui nous confie ses découvertes sexuelles, ses déceptions amoureuses et toutes les expressions de son corps de sa prime enfance (13 ans) à son dernier souffle(87 ans).

Comment tenir en haleine le lecteur avec le journal d'un corps? Pennac réussit habilement à décrire les turpitudes du corps, la fierté masculine, l'angoissante question féminine. Le corps velléitaire dépasse la banalité du propos grâce à une écriture fluide où l'intime est dévoilé.

J'aime beaucoup le récit sans artifices de la vie d'un homme ordinaire, néanmoins imaginaire puisqu'il meurt en 2010. La question de l'authenticité est éludée. La littérature atteint dès lors la vérité profonde comme celle de la peur originelle qui ouvre le roman.La peur du jeune garçon de se faire dévorer par les fourmis. Face au miroir, il se trouve inexistant.Il doit donc se construire un corps, une enveloppe charnelle.Il va remplir sa vie de mille morts et renaissances.

La découverte de la sexualité m'a beaucoup fait rire mais ce roman m'a émue également au delà des détails triviaux. Ce qui d'ordinaire est tu, s'inscrit noir sur blanc. Ecrire à partir de l'élément physique, non plus seulement de l'intellect, voilà un pari très réussi sous la plume de Pennac. 

Commentaires

  • Bonsoir Mirontaine,
    Je trouve ton article très intéressant. J'ai commencé le livre mais je ne l'ai pas terminé. je l'ai laissé de côté pour le moment, car je suis trop occupée. Je reprendrai sa lecture dès que j'aurais l'esprit un peu plus libre.
    Bonne soirée.

  • Bonjour Claire,
    Je pense qu'il mérite toute l'attention nécessaire pour mesurer sa portée universelle au delà de la trivialité. Certaines lectures ne sont pas au rendez-vous des émotions, il suffit d'attendre un peu ;)
    Bonne journée.

  • Plusieurs bons billets lus sur ce livre, alors oui, je vais le noter!

  • Il est très drôle parfois et j'ai ri aux éclats!

  • Et dire que la semaine dernière il était chez Dialogues et que je n'ai pas pu aller l'écouter..

  • La vidéo sera bientôt visible sur le site Dialogues, ça ne remplace pas une vraie rencontre, je le sais bien.;)
    Bonne journée Clara.

  • Je viens de le démarrer, ce roman, de toute façon j'aime bien Pennac! Mais pour l'instant je le lis comme un roman, original. A suivre!
    Bon lundi de Pâques!

  • Je suis curieuse de ton avis Keisha!
    Bon Lundi et belle lecture ;)

  • C'est un ouvrage qui m'intrigue beaucoup, c'est sûr !

  • Il est riche ce livre!

  • Voilà un titre que j'ai envie de découvrir sans aucun doute ! Très bel article !

  • Merci Moka! Il mérite d'être lu.

  • J'avais bien aimé la saga également, enfin, les 4 premiers tomes.

  • J'ai très envie de les relire!

  • n'ayant lu aucun avis négatif, ça m'intéresse même si de mon côté, je n'étais pas fan des Mallaussène...

  • C'est un autre registre mais le talent de Pennac est toujours au rendez-vous!

  • Je sens que je vais finir par craquer et le lire...

  • Tu ne le regretteras pas! ;)

  • il m'attend ! j'ai hâte !

  • Je viendrai lire ton avis alors ;)

  • il me disait aussi bcp bcp! tu le fais pas voyager par hasard? ;)

  • Nesto, il part en Israël! Sinon pour le livre sur le Nord, il s'agit d'un cadeau donc désolée mais il ne peut voyager. Une autre fois peut-être! ;)

  • pas grave ;)

  • ça donne envie ton avis ! je suis curieuse de ce qu'il peut contenir mais j'aime pennac, alors...

  • Un livre qui, même avec (ou grâce à ?) cette contrainte parle énormément : on sourit, on est ému ou étonné ... bref, ça vit, ça sonne vrai !

  • Oh c'est rigolo, j'étais entrain d'arpenter ton blog...j'étais au coeur de ton salon avec cette jolie cheminée,ton très beau village... nous avons des affinités de lecture communes. Bienvenue ici!

  • J'avais beaucoup aimé les Mallaussène également et je compte bien lire celui-ci dont tout le monde dit le plus grand bien. Il me semble en plus d'une grande originalité au niveau de thème. Le corps, ce n'est pas si souvent qu'on en parle.

  • Tu as raison, la littérature a très peu été abordée de cet angle- là!

  • Comme tous les amis de Benjamin Malaussène, je garde un œil sur les nouveaux livres de Pennac. Déçue parfois, ravie aussi... Je lirai sans doute celui-ci.
    Euh... Sinon... J'adore ta théière orange !!!

  • Il va te faire rire ce livre, j'en suis convaincue!

  • Pas encore lu mais la biblio où je suis compte l'acheter donc je vais attendre qu'il arrive ;-)

  • Je pense que tu ne seras pas déçue. C'est chouette les médiathèques qui choisissent ce type de nouveautés!

  • Ton billet est intéressant, Valérie avait beaucoup aimé aussi du coup je me dis que je devrais peut-être tenté cette lecture, je n'ai encore jamais lu Pennac!

  • C'est tout un univers Pennac, je ne suis jamais déçue pour ma part lorsque je referme un de ses livres.

Les commentaires sont fermés.