Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 avril 2012

L'Epuisement de Christian Bobin.

DSC_0035.JPG

 

" Vous achetez beaucoup de livres. Vous ne les finissez pas tous. C'est une infirmité chez vous, une maladie chronique, celle de ne pas finir une lecture, une conversation, un amour. Ce n'est pas nécessairement l'effet d'une négligence ou d'un ennui. C'est que parfois, pour une lecture,pour un entretien ou un amour, la fin arrive avant la fin. Et c'est quoi, la fin d'un livre. C'est quand vous avez trouvé la nourriture qu'il vous fallait, à ce jour, à cette heure, à cette page. Il y a mille façons de lire un livre".

 

Christian Bobin, L'Epuisement, éditions Le Temps qu'il fait.

Commentaires

une très belle et très juste citation !

Écrit par : clara | jeudi, 19 avril 2012

Elle ne peut que nous parler!

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 20 avril 2012

Je ne me souvenais pas de cette phrase, elle est parfaite.

Écrit par : Aifelle | jeudi, 19 avril 2012

Ce livre est une réédition. La citation est très belle...et ce livre en est truffé, comme toujours chez Bobin.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 20 avril 2012

Magnifique...

Écrit par : VanessaV | jeudi, 19 avril 2012

Vanessa, je dois t'écrire. J'ai tellement de choses à te dire. Ton adresse postale est toujours la même? Je t'embrasse.

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 20 avril 2012

Un de mes auteur préféré....

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | lundi, 23 avril 2012

Moi aussi je l'aime beaucoup cet auteur!

Écrit par : Mirontaine | mardi, 24 avril 2012

Oui mon adresse est toujours la même

Écrit par : VanessaV | mercredi, 16 mai 2012

Les commentaires sont fermés.