Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 avril 2013

Désordres, lettre à un père d'Elsa Montensi.

DSC_0339.JPG

"Autres allers-retours. Entre les pages d'encre et l'extérieur. Je découvre la vie, me rencontre, me reconnais dans les livres. La musique des mots, espace vital où je reprends mon souffle, puise des forces pour aller de l'avant. Je les attrappe au vol, m'en saisis, les brandis comme un étendard. La littérature devient l'épaule sur laquelle je m'appuie pour affronter le monde." 

Tendre récit d'une femme sur ce que fut son enfance suite au divorce de ses parents. Une fracture s'est opérée. Une lettre à un père, homosexuel dans les années 70, au plus profond de la France rurale. Un choc important qui signe l'exclusion du monde doux et tendre de l'enfance. Le monde des faux-semblants et de la dure réalité voit le jour. La quête de l'enfant né d'un mensonge prend forme dans ce récit intime.

Le style d'Elsa Montensi est une formidable poésie des mots.

"Face à l'âpreté du dehors restent les plaisirs minuscules, démultiplication de ces poignées de secondes savourées à la dérobée. A l'ombre des haies, sous les herbes folles, dans les champs abandonnés, je suis protégée. Nuages m'entraînant dans leur course folle, coccinelles à apprivoiser. Rares instants éclaboussés de rires. La nature ne juge pas."

Sans fioriture, la plume d'Elsa Montensi est délicate, les mots revendiquent l'essentiel. Les émotions se bousculent.

"La vie, je la regarde de l'extérieur, derrière de grands murs. Je la vis à contre-courant, dans les pages noircies de mes cahiers, par procuration dans les mots des autres. L'écriture, une arme contre les lâchetés de la vie. Bouclier magique, invisible. L'encre demeure l'instrument privilégié pour aplanir, effacer les aspérités du dehors. Le courage, la force pour faire face aux anfractuosités du monde. Puisées à la source. Dans la solitude. " 

Court texte, tout en finesse et délicatesse.Les phrases sont puissantes et cette lettre restera présente dans ma mémoire fort longtemps. Un grand coup de coeur.

Désordres, Lettre à un père, L'Harmattan, collection Amarante, Août 2012.  

Merci à Charlotte de m'avoir mise sur la voie  de ce très beau livre.

 

DSC_0333.JPG

Commentaires

joli billet qui achève de me convaincre

Écrit par : lucie | lundi, 22 avril 2013

si c'est un coup de cœur, je ne peux que le noter !

Écrit par : clara | lundi, 22 avril 2013

Un roman mis en scène à côté du coussin coeur....

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | mercredi, 24 avril 2013

n bien joli billet.
(toi aussi, ton chat te sert de repose livre? ;))

Écrit par : choupynette | lundi, 29 avril 2013

pour moi aussi, un grand coup de coeur...je t'ai mis en lien de mon billet

Écrit par : lucie | samedi, 11 mai 2013

Les commentaires sont fermés.