Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas assez pour faire une femme de Jeanne Benameur.

1230005_555570001175251_1864113784_n.jpg

"Dans la lecture, je vais partir loin de ce qui me poursuit et qui n'a pas de visage."

A la manière d'un journal intime Jeanne Benameur évoque l'éveil à la féminité et la sensualité de Judith. Par petites phrases suggestives, on assiste à la découverte de l'amour par cette jeune étudiante dans les années 70. Les mots de Jeanne Benameur ne peuvent que résonner en nous dans cet appel à la liberté. La richesse de ce livre repose également dans la description du bonheur de lire. Les mots sont denses, sensibles, cotonneux, parfois, pour dire l'indicible.J'ai aimé cette façon toute particulière de décrire le mal-être de Judith dans cette famille tyrannique. Le portrait du père en pervers narcissique est bouleversant.

Et puis ce livre, c'est probablement un écho à notre propre vie...

"Dans les livres, j'oublie. Dans les livres, je respire. Il n'y a plus rien qui me menace à l'intérieur, je suis vraiment moi-même".

Un grand coup de coeur truffé de mots pépites à l'intérieur. Il y a tant à dire...mais je préfère vraiment qu'il soit lu plutôt que débattu...

 

2351898698.png

Challenge-Jeanne-Benameur.jpg


Commentaires

  • Un grand coup de cœur, je te comprends. C'est le genre de lecture qui nous poursuit longtemps.

  • Joli billet qui dit juste ce qu'il faut.

  • Je compte bien le découvrir!

  • Bientôt,bientôt, il sera lu.
    Maintenant que le tiens en bonne place.

  • Chroniqué et adoré !

  • Je l'avais déjà repéré chez d'autres blogueuses mais ce que tu en dis me donne encore plus envie de le découvrir !

  • Un titre noté, mais victime de son succès, jamais dispo à ma bM. Ca viendra....

  • Toujours de très beaux mots avec cette auteur ;)

  • Ce roman fait l'unanimité semble-t-il... ton billet est vraiment très tentant! Je note :)

Les commentaires sont fermés.