Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 février 2014

Un Temps fou de Laurence Tardieu.

DSC_0389.jpg

 

"Il n'y a plus de chemin, il n'y a plus de ligne droite. Ma vie a pris feu, et cet embrasement soudain a signifié sa mort et sa naissance. J'ignore de quelle enfance, de quels manques, de quelles solitudes est né ce sentiment qui me lie à vous, mais moi qui ai toujours éprouvé la nécessité de chercher quelque chose et qui ne savais pourtant pas ce que je cherchais, qui me suis toujours sentie entraînée dans un mouvement qui me poussait éperdument vers un avant qui me faisait peur, dont je n'osais avouer l'effroi mais que j'ai écrit, parfois, dans mes livres, je songe que, dans vos bras, la course s'est arrêtée. La course s'est arrêtée enfin. Je ne sais pas pour combien de temps, je ne veux pas le savoir: je ne veux pas que l'avenir dessine à nouveau sa trajectoire. Avec vous j'ai compris que le sentiment d'éternité ne s'inscrit pas dans l'avenir, mais dans la profondeur et la défaillance vertigineuse du présent."

 Beaucoup de grâce, de douceur et de délicatesse dans ce roman de Laurence Tardieu. Enième variation sur l'écriture et le sentiment amoureux, on accompagne la narratrice dans ce monologue proche de la tempête sous un crâne. Attente, désir et rêve d'une passion singulière. La narration varie dans les interstices du temps pour cette femme qui se reconstruit, semble refaire surface. Maud, romancière, emprisonnée dans la vie fade du couple qui s'étiole au fil du temps.Au fond d'elle le souvenir intense d'une belle et douce soirée avec Vincent. "On n'oublie rien de ce qui vous a traversé".

Le désir monte crescendo au fil des pages, la valse reprend dans un Paris sous la neige, dans les bras de Vincent...Voilà le secret de Maud, libérée.

Magnifique roman.

Commentaires

Je l'avais noté, et un peu oublié....

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | vendredi, 28 février 2014

Il est beau ce roman mais là je fais une petite pause avant de lire La Confusion des peines, afin de mieux retrouver cette plume si singulière...

Écrit par : Mirontaine | samedi, 01 mars 2014

Je pense que je l'ai lu mais je n'en suis pas certaine...

Écrit par : Stephie | dimanche, 02 mars 2014

J'ai acheté la semaine passée L'écriture et la vie de Laurence Tardieu et j'ai retenu La confession des peines. Visiblement, c'est une très belle plume...

Écrit par : Laeti | lundi, 03 mars 2014

Un billet que je lirai après avoir lu le roman. Je viens de l'acheter après la claque reçue à la lecture de Rêve d'amour.

Écrit par : Denis Arnoud | jeudi, 06 mars 2014

Les commentaires sont fermés.