Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La fête du slip!

slip.png

Aujourd'hui c'est la fête du slip! Oui, chers lecteurs, je suis débordée par ma charge d'enseignante mais je ne pouvais pas honorer cette journée, sans parler du texte de Thomas Gornet et Anne Percin Le Jour du slip/ Je porte la culotte, édité chez Rouergue.

Ce texte je l'ai lu à mon fils de huit ans, qui comme vous pouvez le remarquer joue autant aux playmobils chevaliers qu'à la dînette.

Le concept est plutôt original, d'un côté l'auteur choisit de raconter le réveil d'une petite fille en petit garçon et vice versa, si l'on choisit d'adopter l'autre récit.

Alors, c'est drôle et bien pensé. On évoque les tourments de Corinne et Corentin dans la peau de l'autre sexe. Le sexe, justement parlons-en. Il est habilement évoqué, avec beaucoup d'humour. On souligne les attitudes, les réactions, les habitudes "propres" soit-disant à chaque sexe. On apprend que l'on s'amuse autant dans la peau de l'autre. 

Ce qui s'apparente d'abord à un cauchemar dans la tête des narrateurs de CM1 devient un jeu subtil qui évolue vers un doux rêve.

Le procédé des deux histoires narrées en miroir pour se clore sur le regard face à face d'un garçon et d'une fille est propice à la réflexion. Celle du regard que l'on porte sur l'autre, de l'analyse faite sur le choix des activités et l'ouverture d'esprit. Il n'est question que de bienveillance dans ce texte.

Sinon, mon fils fait aussi du tricotin, n'en déplaise à certains...

tricotinn.png

Mais une lecture qui dérange...alors passez chez  Stephie!

 

Commentaires

  • Et ton fils a bien raison, screugneugneu...!

  • Toi aussi tu aimes ce tricotin ROSE ;)

  • Félicitation!
    Baci

  • Merci Mireille, le monde prend des allures étranges. Nous ne sommes même plus libres de choisir des textes pertinents...Je ne sais pas si tu as été confrontée à ce type de "censure" dans ta carrière...

  • Je suis ravie que ta voix se soit jointe à la nôtre !!

  • Bravo pour l'initiative Stephie :)

  • Il est beau son tricotin ! Et je ne comprends toujours pas en quoi cette lecture peut déranger...

  • Et mon fils ne porte que des "slim" ;)

  • Pourtant, ce livre semble faire l'unanimité chez les blogueurs.

  • Jadis (2002) mon fils avait lu "Dans la peau d'une fille", d'Aline Méchin (même principe, un garçon se réveille et il est devenu "fille") et avait beaucoup ri. Toute cette histoire de "théorie du genre" montée de toutes pièces dans le but de faire le buzz est une absurdité de plus dans le paysage politico-médiatique français.

Les commentaires sont fermés.