Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 mars 2014

Atelier d'écriture chez Leiloona.

fantastic-2012.jpg

                                                          Les Ombres Fantomatiques / Modèle : Charlotte Pluss / 2012

 

« Avancez-vous un peu, madame…oui voilà, levez un peu les bras, comme ça, ne bougez plus ».

Froid.

 Froid le ton de cette dame, froides ses mains, froide la plaque sur laquelle je m’écrase, tout mon corps froid.

Glaciale, ma peur.

Le temps semble suspendu, je ne suis plus que glace. Je ferme les yeux, ne pas voir ni savoir ce que peut me révéler cette image de moi. Radiographie.Cherche la faille, la tâche, l’invasion, la migration. Peur d’entendre « Tu meurs ».

 Fuir…

Tenter de retrouver un peu de chaleur en rêvant… Je pense à cette chanson de Mano Solo « Une robe Gauthier bien serrée et son rouge au coin du bec, elle  a claqué l’escalier alors la nuit l’a emportée, une image comme une autre, un mirage des nuits d’ici, une image dans une autre, un mirage des nuits de Paris ».

Je suis vêtue d’une petite robe noire bien serrée, j’ai vingt ans. Et je danse… mon corps ondule sur cette table du Kerry Job, les volants du tissu tourbillonnent, les rires, la légèreté, l’ivresse des nuits d’ici, des effluves d’alcool, un mirage, noyer ma tête… J’ai chaud, plantée dans l’instant de cette nuit, j’ai vingt ans.

Paolina danse avec des jambes aiguisées comme des couperets, [elle] aime tellement la vie, son visage danse avec tout le reste. Quel est donc ce froid que l’on sent en toi ?


Une image comme une autre, comme tous les six mois.

« Voilà, madame c’est terminé…Vous avez froid ? »

 



Texte écrit pour l’atelier d’écriture : une photo, quelques mots sur le blog bricabook

une-photo-quelques-mots1-300x199

Commentaires

Ton texte est d'une force ! C'est incroyable tout ce que tu as pu voir dans mon cliché ;-)

Écrit par : Marion | lundi, 31 mars 2014

C'est fort et touchant.

Écrit par : Natiora | lundi, 31 mars 2014

Très beau texte, une angoisse, que toutes et tous, nous vivons à un moment de notre vie.

Écrit par : jacou | lundi, 31 mars 2014

Ce texte dégage une telle force qu'on s'identifie forcément, pour une raison ou pour une autre : bravo !

Écrit par : saxaoul | lundi, 31 mars 2014

Tellement émouvant que je ne trouve pas les mots !

Écrit par : mireille | mardi, 01 avril 2014

Brr.. ça ne motive pas pour prendre le prochain rendez-vous "radiographie"...

Écrit par : bene89 | dimanche, 06 avril 2014

Je suis énormément touchée par ton texte. Merci de nous l'avoir fait partager.

Écrit par : Leiloona | dimanche, 06 avril 2014

Les commentaires sont fermés.