Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 mai 2014

Un territoire d'Angélique Villeneuve.

DSC_0387 (2).JPG

Une maison modeste, une femme insignifiante et deux grands enfants indélicats. Angélique Villeneuve évoque le trio sans brosser de grands portraits de cette Fille ni de ce Garçon. Ce sont les actes dramatiques qui vont éclairer le lecteur à petits pas. L'auteur réussit brillamment à attiser la curiosité en révélant par petites touches impressionnistes le secret d'une existence singulière.Ce sont les fantômes du passé qui s'invitent dans la narration pour porter à la lumière ce qui se cache derrière les murs ordinaires. Les réminiscences du temps béni de la tendresse qui unissait ces trois êtres. La mère ne porte pas de nom, comme pour mieux mimer son abnégation face à la vie.Une femme opprimée dans un territoire sublimé par son regard d'une profonde humanité.

Un roman qui se compose à la manière d'un tableau impressionniste où le drame, l'intime et la délicatesse offrent à l'ensemble une lumière originale.

Roman paru chez Phébus, 2012.

Commentaires

Intrigant et et tentant. Le père encore le grand absent?

Écrit par : Louise | jeudi, 22 mai 2014

Savoureux billet

Écrit par : Laeti | jeudi, 22 mai 2014

Une histoire de famille ?

Écrit par : Alex-mot-à-Mots | vendredi, 23 mai 2014

@Louise: éternel absent mais c'est bien là le secret...
@Laeti: merci! à découvrir!
@alex: Famille surprenante avec ses secrets...

Écrit par : Mirontaine | vendredi, 23 mai 2014

Si ce n'est pas fait, il te reste maintenant à lire "les fleurs d'hiver", très bon également.

Écrit par : sylire | lundi, 26 mai 2014

Oui, je l'ai lu voici quelques semaines et j'ai été happée par ce livre et cette écriture.

Écrit par : Sandrion | vendredi, 30 mai 2014

Les commentaires sont fermés.