Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 septembre 2014

Louise de Julie Gouazé

DSC_0618.JPG

Un premier roman porteur d'espoirs tant la plume de Julie Gouazé est subtile et vive. 

Louise, personnage éponyme, se fait le double joyeux d'une soeur meurtrie: Alice est enfermée dans la noirceur de l'alcoolisme. Leurs parents Marie et Roger sont affaiblis par le parcours difficile d'Alice. Louise par son abnégation demeure la force vive de la famille.Quatorze années séparent les deux soeurs et pourtant elles oscillent toutes les deux, tremblotantes, sur le fil de la vie.

L'écriture est abrupte, les phrases courtes, les mots claquent comme pour mieux mimer le scalpel qui transperce la chair des souffrances humaines. Loin d'un tableau sombre sur les relations filiales, Louise par son côté lunaire apporte une tonalité lumineuse à l'ensemble. Louise fait l'enfant pour donner la possibilité aux parents d'assouvir leur rôle protecteur. Alors, elle prend les repas autour de la table familiale, "la nourriture c'est de l'amour. De l'amour qui remplit. De l'amour qui étouffe." Louise illumine par sa ténacité le côté obscur de cette vie perturbée. Elle s'affaire toujours pour meubler l'existence car lorsque "la télévision est éteinte, le silence est allumé".

Formidable voyage dans le temps, au coeur d'une famille des années 70 où le van VW tente l'espace d'un été de donner un semblant de joie à la famille.

Sans pathos, Julie Gouazé réussit brillamment à mettre en mots le cumul de non-dits que le corps finit par rejeter. On écoute les mots "les douloureux, les solitaires" en sachant que "la culpabilité est une faille qui ne se comble jamais."

Publication chez Leo Scheer, Août 2014.

Commentaires

Un joli billet, à la hauteur de cet excellent premier roman !

Écrit par : Nahe | vendredi, 19 septembre 2014

C'est effectivement une des belles découvertes de cette rentrée !

Écrit par : L'Irrégulière | samedi, 20 septembre 2014

Un très bon premier roman, alors.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | samedi, 20 septembre 2014

J'aime ce genre d'écriture. Mais c'est fou la quantité de personnages qui dans les romans s'appellent Louise!!

Écrit par : Louise | dimanche, 21 septembre 2014

Je note ! Je suis tentée !

Écrit par : Marion | mercredi, 24 septembre 2014

Très tentant et un bien joli billet pour présenter ce premier roman prometteur!

Écrit par : Laeti | mardi, 07 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.