Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 février 2015

Avoir un corps de Brigitte Giraud.

Giraud.jpg

Ce roman est bouleversant, tant il a cette capacité d'écho...

"J'entre dans le monde des femmes en même temps que le monde des chiffres.C'est le début d'une ère nouvelle, dominée par le 28, qui oblige à compter.Les jours et les semaines,la régularité, les retards, les aménorrhées. L'existence s'installe dans un rythme nouveau."

Puis "Les adolescentes deviennent silencieuses et rêveuses.[...] Elles glissent dans un monde parallèle et les adultes les trouvent insupportables.Elles deviennent obsédées par leur corps, d'un coup, trop gras, trop blanc, trop mou, trop musclé, trop maigre, trop plat."

Le corps se déploie, s'autorise au fil des âges.Le corps comme l'épine dorsale de toute une vie. Le prisme corporel pour habiller les pires douleurs, auréolées de pudeur.

Et puis ce corps qui donne naissance à un autre corps "Etre vivant, c'est être mortel, je l'apprends d'un coup et ne l'oublierai pas."

Autour du corps, le monde est en relief, perpétuellement animé, dans ses joies, ses ivresses et ses désespoirs. Face au chagrin, parfois les dimensions rétrécissent et le corps se plait à accomplir des rituels où il glisse pour oublier.

Brigitte Giraud interroge ce corps de manière troublante et sensible.L'énigme du lien étroit entre le corps et l'esprit se tisse au fil des âges d'une manière fort singulière et bouleversante.
Très beau texte, comme un rendez-vous avec notre ennemi intime.

10431552_382084751970714_4111357457648395735_n.jpg

Commentaires

Oui, c'est un très très beau texte, qui m'avait beaucoup touchée !

Écrit par : L'Irrégulière | vendredi, 20 février 2015

ça interpelle! je vais partir en quête de ce texte!

Écrit par : lasardine | vendredi, 20 février 2015

Je l'ai lu fin décembre mais mon billet est resté en rade. J'ai beaucoup aimé également et je me suis dit qu'elle pourrait écrire une suite dans une vingtaine d'années car elle s'arrête à 40 ans mais il y des étapes importantes après cela.

Écrit par : sylire | samedi, 21 février 2015

Il a l'air très beau sur un sujet dont on parle peu. J'espère qu'il croisera ma route.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | dimanche, 22 février 2015

Visiblement très beau oui, très tentée du coup...

Écrit par : Noukette | lundi, 23 février 2015

Je note ce titre car j'ai beaucoup aimé d'autres livres de cet auteur.

Écrit par : Sandrion | mardi, 24 février 2015

une lecture qui m'avait touchée également!

Écrit par : eimelle | mercredi, 04 mars 2015

je suis cet auteur depuis des années ; mon préféré d'elle est un recueil de nouvelles , "l'amour est très surestimé"

Écrit par : Mior | mardi, 26 mai 2015

Les commentaires sont fermés.