Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 mars 2018

Laver les ombres de Jeanne Benameur

D8982896-19CC-4C5D-AF25-169FA5035D7C.jpeg

Mettre en lumière un visage pour en faire le portrait, autrement dit « laver les ombres ». Effacer les traces obscures dans un mouvement de danse, celles des hommes sur le corps des femmes. Un gynécée mère-fille, l’une dans l’immobilisme, l’autre dans le mouvement. Puis la danse synchronisée d’une nuit de tempête,face à l’océan, où les mots de Jeanne Benameur telles les vagues animent onze tableaux d’absents en contrepoint. Un théâtre dansé de la vie, sa nécessaire cruauté...son irréductible liberté.
« Aimer c’est juste accorder la lumière à la solitude. Et c’est immense. »

12BA0FC5-BA3D-416C-A900-22ADB99099BE.jpeg

Photo de Madeline Roth

Commentaires

Beaucoup aimé, comme tout ce qu'écrit Jeanne Banameur;

Écrit par : Mireille | dimanche, 25 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.