Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Thérèse en mille morceaux Lyonel Trouillot

8106D330-A5CF-4683-85CC-28D2D1D66688.jpeg

« Ma main m’écrit, me constitue au fil de l’encre.
Je prends naissance dans un cahier que j’ai moi-même acheté. »

« Nous habitons nos peaux, nos maisons, nos quartiers, nos histoires personnelles comme si quelqu’un d’autre s’était donné un tel mal pour ranger nos affaires qu’il serait inconvenant de vouloir troubler l’ordre. »

Le Cap haïtien, début des années 60. C’est l’histoire d’une femme, Thérèse, 26 ans, qui lève les interdits: d’épouse bienveillante et soumise vers une amoureuse du plaisir. Une autre Thérèse que l’on nommera folie. Lyonel Trouillot fait se battre une Thérèse en mille morceaux grâce à l’éclat d’une langue qui brise tous les poids de la tradition. Une fois le corps acquis à sa propre évidence, il n’y a plus matière à débat. Thérèse, au gré du corps, habitera désormais le léger et l’intense.
C’est un texte court, curieux mais très beau sur l’émancipation féminine.

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel